twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le eNaira augmentera le PIB du Nigeria de 29 milliards USD en 10 ans, dixit Muhammadu Buhari

lundi 25 octobre 2021

Venu présider à la State House (Abuja), ce lundi 25 octobre, le lancement officiel du eNaira , le président nigérian a été formel : la monnaie numérique va augmenter le PIB du pays de 29 milliards USD au cours des 10 prochaines années.

« Nous sommes devenus le premier pays d’Afrique et l’un des premiers au monde à introduire une monnaie numérique pour nos citoyens », s’est glorifié le chef de l’Etat, rappelant que « le nouveau système de paiement de la monnaie numérique, qui a mis quatre ans pour prendre corps, favorisera l’inclusion financière ».

Le eNaira, souligne-t-il, servira de colonne vertébrale au paiement électronique au Nigéria et permettra également le passage d’un plus grand nombre de personnes du secteur informel au secteur formel, augmentant ainsi l’assiette fiscale du pays.

La monnaie virtuelle a deux applications : speed wallet et eNaira marchand wallet, qui ont été lancés sur Google Play Store et Apple Store.

Avec ce lancement, le Nigeria, première économie d’Afrique en termes de PIB et pays le plus peuplé du continent (près de 220 millions d’habitants), fait figure de pionnier aux côtés du Ghana qui teste, depuis septembre, son e-Cedi comme nouveau moyen d’échange.

En rappel, d’autres pays comme la Chine, les Bahamas et le Cambodge ont également lancé leurs monnaies numériques.

Depuis quelques années, le Nigéria fait face à une dépréciation chronique de sa monnaie (Naira) sur le marché des changes.

Selon certains spécialistes, l’eNaira permettra d’éviter cette situation et aura pour effet de contenir les cryptomonnaies qui gagnent de plus en plus de terrain dans le pays le plus peuplé d’Afrique.

Une étude faite par le cabinet de recherche spécialisé Statista révèle que le Nigéria est classé troisième utilisateur de monnaies virtuelles au monde après les Etats-Unis et la Russie.

Ibrahima Jr Dia

(Source : Financial Afrik, 25 octobre 2021)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)