twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le directeur du BSDA annonce l’installation de chefs de délégation dans les régions

lundi 24 septembre 2012

Le directeur général du Bureau sénégalais des droits d’auteur (BSDA), Mouhamadou Mouniry Sy, a annoncé lundi à Ziguinchor (Sud) que le BSDA était en train de réfléchir à un nouvel organigramme, qui consacrera l’installation dans les régions de chefs de délégation, assistés de contractuels, dans le but d’aider à la prospection et au recouvrement.

‘’L’organigramme, c’est d’avoir un chef de délégation, qui sera assisté par des contractuels ou des vacataires qui feront de la prospection et aideront au recouvrement. Cela nous permettra d’aller vers une logique de décentralisation pour rapprocher l’administration de l’administré’’, a dit M. Sy, lors d’une rencontre d’échanges avec les acteurs culturels de la région, à la gouvernance de Ziguinchor.

Pour lui, il est inconcevable qu’un acteur culturel puisse, en 2012, quitter les régions pour se rendre à Dakar dans le seul but de se faire établir une carte du BSDA.

Selon lui, il est possible de rassembler les demandes et les paiements afin d’éviter que les acteurs culturels des régions se rendent jusqu’à Dakar.

‘’C’est des choses qu’il faut gérer en déconcentrant. Les missions seront donc des missions d’ordre administratifs et financiers pour permettre aux représentants d’avoir des prérogatives administratives à établir des contrats, à mettre en place des cartes BSDA, à recouvrer et à payer’’, a-t-il précisé.

‘’Le link sera fait entre la direction générale et la représentation régionale. Ainsi, cela nous permettra d’avoir un maillage du territoire et de créer des emplois’’, a encore expliqué le directeur général du BSDA.

M. Sy a par ailleurs annoncé la restructuration du bureau régional de Ziguinchor, en léthargie depuis plusieurs années, en vue de mieux occuper l’espace culturel dans la partie méridionale du Sénégal.

‘’(…) Depuis quelque temps, les acteurs culturels souffrent dans la région de Ziguinchor, parce que tout simplement, les droits d’auteurs n’arrivent pas à bon port ou bien ils sont minimes. Ainsi, pour renflouer les caisses afin de leur permettre de vivre convenablement, nous sommes-là pour installer le bureau’’, a-t-il dit.

Un protocole d’accord sera mis en place à partir d’octobre pour que les utilisateurs des droits d’auteur de la région de Ziguinchor puissent payer les arriérés qu’ils doivent à la BSDA, a-t-il fait savoir.

(Source : APS, 24 septembre 2012)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)