twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le code des télécommunications sera revu, annonce Abdoulaye Bibi Baldé

mercredi 18 avril 2018

Le code des télécommunications sera revu avec de nouveaux décrets d’application, a révélé mercredi le ministre de la Communication Abdoulaye Bibi Baladé, également en charge du secteur des télécoms.

"Le programme Sénégal numérique est en train d’être exécuté (…). Nous sommes en train de faire un toilettage du cadre juridique. Nous voulons revoir le code des télécommunications", a-t-il dit dans un entretien avec des journalistes de l’APS et du quotidien Le Soleil.

"Le Sénégal a créé une grande ouverture au niveau du ciel numérique. A côté des trois opérateurs historiques de télécommunications’’ que sont Sonatel, Tigo et Expresso, trois opérateurs de réseau mobile virtuel (MVNO) ont été autorisés à démarrer leurs activités, "pour rendre accessible l’accès à la téléphonie et Internet", a signalé le ministre de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Ecosystème numérique,

"Nous avons aussi trois fournisseurs d’Internet (...)", a relevé Abdoulaye Baldé, selon qui cette concurrence devrait se traduire par de meilleurs prix au consommateur.

S’agissant du Parc de technologies numériques de Diamniadio, M. Baldé assure que ce projet est en cours d’exécution et "se déroule plus ou moins correctement, les plans architecturaux ont été validés, bientôt les appels d’offres seront lancés".

"Après, nous allons démarrer la phase de construction dans quelques mois", a annoncé le ministre de la Communication, des Télécommunications, des Postes et de l’Ecosystème numérique.

Selon lui, les deux premières années de mise en œuvre de ce projet étaient consacrées à l’étude architecturale et institutionnelle qui a pris du temps, faisant valoir que ce Parc de technologies numériques est "extrêmement important" en création d’emplois.

Il devrait décider de l’ambition du Sénégal de devenir un hub sur le plan numérique et en matière d’innovations, a laissé entendre Abdoulaye Baladé, par ailleurs maire de Kolda (sud).

"Nous avons travaillé récemment sur le modèle économique du parc et sa vocation", a souligné le ministre de la Communication et des Télécommunications.

(Source : APS, 18 avril 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)