twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Top 10 des pays africains où l’Internet est le plus rapide

lundi 6 août 2012

L’Afrique a toujours été considérée comme un continent à la traîne en termes de vitesses de connexion Internet et de nombre d’utilisateurs. Les recherches menées par Net Index confirment malheureusement cette conviction : le premier pays du continent ne parvient à se classer qu’à la 64e position de leur liste mondiale qui porte sur un panel 176 pays.

L’indice Net Index, calculé à partir de millions de résultats de tests récents via Speedtest.net, « compare et classe les vitesses de téléchargement des consommateurs du monde entier », annonce Net Index.

La valeur de l’indice correspond à « la moyenne mobile en Mbps au cours des 30 derniers jours pour une distance moyenne entre le client et le serveur inférieure à 300 miles », précise Net Index.

Au 04 août 2012, la moyenne mobile mondiale est de 11,18 Mbps (mégabits par seconde). Hong Kong pulvérise cette moyenne et prend la tête du classement mondiale avec des vitesses de téléchargement record de 43,02Mbs en moyenne. Les Etats-Unis et la France sont respectivement à 14,37 Mbps (30e) et 12,89 Mbps (36e). Les pays africains sont tous bien au dessous de ces niveaux.

Vitesse de téléchargement moyenne au 30 juillet 2011 par pays selon les données Net Index

Madagascar : 1er en Afrique, 64e mondial, 6,88 Mbps de moyenne mobile sur 30 jours au 04 août 2012

La grande île crée la surprise et se classe à la 1e place en Afrique devant les poids lourds Africains comme que l’Afrique du Sud et le Nigeria avec une vitesse de téléchargement de 6,88 Mbps. Madagascar se hisse à la 64e position du classement mondial avec 7.436 IP uniques testées entre le 6 juillet 2012 et le 4 août 2012. Dans la capitale Antananarivo à la vitesse moyenne est seulement de 2,12 Mbps. Le fournisseur de services Internet Data Telecom Service offre une vitesse moyenne de 2,09 Mbps.

Mauritanie : 2e en Afrique, 65e mondial, 6,85 Mbps de moyenne mobile sur 30 jours au 04 août 2012

Ce pays se classe en 65e place. Les résultats ont été obtenus en analysant les tests de données entre le 22 mai 2012 et le 3 août 2012. 2.585 IP uniques ont été testées dans ce pays avec 7.841 essais au total dont 158 utilisés pour le calcul de l’indice actuel. Un seul fournisseur d’accès internet (FAI) testé.

Zimbabwe : 3e en Afrique, 74e mondial, 5,76 Mbps de moyenne mobile sur 30 jours au 04 août 2012

Autre petite surprise : le voisin de l’Afrique du Sud se classe 74e à l’échelle mondiale et arrive en troisième position pour le continent africain avec une vitesse de téléchargement de 5,76 Mbps pour 4.833 IPs uniques testées entre le 06 juillet et le 04 août 2012. Powertel Communications (Zimbabwe) et Valley Technologies tirent l’indice vers le bas avec leurs vitesses moyennes respectives de 0,92 Mbps et 2,57 Mbps.

Rwanda : 4e en Afrique, 76e mondial, 5,69 Mbps de moyenne mobile sur 30 jours au 04 août 2012

Deux places après le Zimbabwe sur l’indice mondial, le Rwanda arrive à la quatrième position en Afrique, avec 5,69 Mbps. 2 ;954 adresses IP uniques ont été testées entre le 14 juin et le 04 août 2012. Le pays doit son classement avec Rwanda Development Board qui, offrant une vitesse moyenne 30,30 Mbps rivalise avec les plus gros fournisseurs mondiaux. MTN RwandaCell offre une connexion plutôt décevante à 1,25 Mbps.

Libye : 5e en Afrique, 77e mondial, 5,69 Mbps de moyenne mobile sur 30 jours au 04 août 2012

L’Internet en Libye a une vitesse moyenne de téléchargement de 4.27 Mbps, le plaçant au 77e rang de l’indice mondial. Le FAI Aljeel Aljadeed for Technology est le plus performant avec une cadence moyenne de 9,47Mbps, et sur les 17.837 essais réalisés au total, 1.700 adresses IP uniques ont été testés dont 661 sont utilisées pour l’indice actuel.

Ethiopie : 6e en Afrique, 83e mondial, 5,38 Mbps de moyenne mobile sur 30 jours au 04 août 2012

Les résultats ont été obtenus en analysant les tests sur 2.845 IP uniques entre le 5 juillet 2012 et le 4 août 2012. Le pays doit sa 6e place africaine à son FAI qui offre une vitesse moyenne de téléchargement de 15,56 Mbps.

Cap-Vert : 7e en Afrique, 90e mondial, 4,69 Mbps de moyenne mobile sur 30 jours au 04 août 2012

Ce petit pays se classe à la 90e place mondiale. Les résultats ont été obtenus en analysant les données des tests effectuées entre le 4 juillet et le 4 août 2012. 4.871 IP uniques ont été évaluées dans ce pays avec 16.420 essais réalisés dont 424 utilisés pour l’indice actuel.

Kenya : 8e en Afrique, 93e mondial, 4,32 Mbps de moyenne mobile sur 30 jours au 04 août 2012

A partir des 70.058 adresses IP uniques testées au Kenya, le pays point à la 84e de la liste globale, avec une vitesse de téléchargement moyenne de 4,32 Mbps. La capitale, Nairobi, illustre bien cette mesure avec une vitesse moyenne de 4,19 Mbps contre 3,71 Mbps pour la ville de Mombassa. Parmi la vingtaine de FAI testés, Kenya Education Network arrivé en tête avec une vitesse moyenne de 14,89 Mbps, suivi par JTL-Internal-Use avec 14,08 Mbps. Les vitesses de téléchargement les plus basse ont été relevées sur les connexions offertes par DYNAMIC POOL ALLOCATION à 0,54 Mbps en moyenne.

Namibie : 9e en Afrique, 98e mondial, 4,03 Mbps de moyenne mobile sur 30 jours au 04 août 2012

Le pays occupe la 98e place mondiale. 37.638 adresses IP uniques ont été analysées entre le 3 juillet 2012 et le 2 août 2012. 100.054 tests ont été réalisés au total dans ce pays dont 6.985 utilisés pour l’indice actuel.

Ghana : 10e en Afrique, 102e mondial, 3,94 Mbps de moyenne mobile sur 30 jours au 04 août 2012

Le Ghana se classe 102e sur la liste mondiale de Net Index. Il clôt se Top 10 africain enregistrant une vitesse de téléchargement moyenne de 3,94 Mbps pour les 43.377 IP testées entre le 6 juillet et le 04 août 2012. La capitale Accra enregistre une vitesse moyenne légèrement au-dessus de la moyenne nationale avec 4,85 Mbps. Africa Online Ghana et Ghana Telecom offrent les cadences les plus élevées avec respectivement 4,96 et 4,95 Mbps, tandis qu’Expresso Telecom propose la connexion la plus lente avec une moyenne de 0,51 Mbps. Les autres pays africains

PNG - 198.5 ko
Variation des vitesses de télédéchargement des pays africians de janvier 2010 à juillet 2012 selon les données de Net Index

Alors que beaucoup considèrent comme l’Afrique du Sud à la pointe de la vitesse Internet sur le continent, les données ont démontré le contraire et le pays ne se classe qu’à la 112e place mondiale (3,47 Mpbs), derrière le Maroc qui est 11e africain et 105e mondial (3,85 Mpbs), et devant le Nigéria qui est 137e mondial (2,40 Mbps). Le Mali est 158e mondial (1,64 Mbps) devant l’Egypte qui est 165e (1,36 Mbps). L’Algérie et la Côte d’Ivoire occupent les deux derniers rangs mondiaux pointant respectivement à la 175e (0,97 Mbps) et la 176e (0,91 Mbps) position. Pour les pays absents de la liste (comme le Sénégal), Net Index n’a pu recueillir un nombre suffisant de données.

Kader Diakité

(Source : Next Afrique, 6 août 2012)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)