twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Togo va se doter d’un document stratégique pour booster son commerce électronique

mardi 5 juin 2018

Les travaux de consultation nationale sur l’évaluation de l’état de préparation au commerce électronique au Togo, ont démarré ce mardi à Lomé.

C’est une initiative du gouvernement togolais à travers le ministère du commerce et du secteur privé qui veut promouvoir le e-commerce et en faire un vecteur de développement. Les consultations sont menées par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED), avec l’appui de la GIZ (coopération allemande).

Il est question, au cours de ces évaluations de faire le point de l’état de préparation du Togo, et de se projeter vers l’avenir, afin d’identifier les leviers sur lesquels s’appuyer pour faire du commerce électronique, un maillon fort de la croissance économique.

« Il y a actuellement une forte volonté du gouvernement de développer tout ce qui est technologie de l’information et de la communication. C’est une volonté qui se traduit par les avancées de l’année dernière, notamment l’adoption de la loi sur le commerce électronique, l’e-gouv. », s’est réjoui la représentante de la GIZ.

Le secrétaire général du ministère du commerce, a également, insisté sur la volonté du gouvernement de faire du e-commerce un puissant moteur de croissance inclusive génératrice d’emplois.

Rappelons que 7 domaines sont concernés par ce processus d’évaluation. Il s’agit des infrastructures numériques, la logistique (livraison), le paiement en ligne, le cadre juridique et réglementaire, le renforcement des capacités et le financement. Les travaux vont aboutir à l’élaboration du document stratégique du commerce électronique au Togo.

Fiacre E. kakpo

(Source : Togo First, 5 juin 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)