twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Service universel favorisera des projets à "fort impact économique"

mercredi 12 mai 2010

La stratégie de développement du Service universel (SU) que l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) s’apprête à lancer à Matam (nord) repose sur la généralisation de la disponibilité d’accès public au téléphone à partir des nouvelles technologies, a expliqué, mercredi à Dakar, l’administrateur délégué du projet, Omar Sakho.

S’exprimant à l’occasion d’un entretien avec la rédaction de l’APS, M. Sakho a indiqué cette stratégie se base également sur la mise en oeuvre de projets de développement à fort impact économique et social.

"La mise en oeuvre du développement de la stratégie du Service universel découle d’un diagnostic de la situation des télécommunications dans le pays", a encore expliqué le directeur administrateur délégué du Service universel de l’ARTP.

"Cette vision repose sur la généralisation de la disponibilité d’accès public au téléphone dans tous les villages du Sénégal, la mise en OEuvre de programmes permettant aux couches défavorisées vivant en zones urbaines d’accéder aux services à valeur ajouté", a ajouté M. Sakho.

Il s’agira également de mettre en oeuvre, dans le domaine des technologies de l’information et de la communication, des projets à fort impact économique et social dans les localités rurales, a-t-il ajouté.

"Pour réussir ce pari, a-t-il indiqué, l’ARTP va s’appuyer sur le Fonds de développement du service universel (FDSUT) créé en 2007 et qui est alimenté à partir du tiers des excédents budgétaires annuels de l’ARTP, une contribution annuelle des opérateurs à hauteur de 3 % de leur chiffre d’affaires hors taxes".

"Le fonds peut également bénéficier d’une contribution de l’Etat constituée pour partie du produit de la vente des licences ou autres ressources prélevées sur le secteur, en plus de contributions éventuelles des bailleurs de fonds", selon le responsable de l’ARTP.

(Source : APS, 12 mai 2010)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)