twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Sénégal s’est doté d’une nouvelle plateforme de données géospatiales

jeudi 27 mars 2014

Le Groupe interinstitutionnel de concertation et de coordination en géomatique du Sénégal a procédé, hier, au lancement officiel du Plan national géomatique (Png). Il s’agit de doter les citoyens des outils opérationnels qui permettent d’organiser, diffuser et mettre à jour l’information géographique sous forme numérique.

En gestation depuis 2009, le Plan national géomatique du Sénégal, financé par la coopération canadienne à hauteur de quatre milliards de FCfa, est devenu une réalité depuis hier. En effet, le Groupe interinstitutionnel de concertation et de coordination (Gicc) qui s’est chargé de sa mise en œuvre sous la houlette de l’Agence de l’informatique de l’Etat (Adie), a procédé à son lancement officiel devant l’ensemble des acteurs impliqués dans le projet. Une occasion saisie par certains responsables du projet comme le président du Gicc, par ailleurs directeur général de l’Adie, Khassoum Wone, pour expliquer les enjeux du projet et la pertinence d’un tel outil pour l’Etat et les citoyens.

Comme l’a indiqué M. Wone, les bases de données géospatiales sont des outils opérationnels qui permettront à l’Etat d’organiser, mettre à jour, mais aussi archiver et diffuser l’information géographique sur l’étendue du territoire sous forme numérique. C’est aussi un puissant outil d’aide à la décision. A l’image de ce qui a été fait au Canada, le Sénégal, à travers cette nouvelle plateforme informatique, dispose désormais d’un socle incontournable d’appui des systèmes d’information géographique pour analyser et exploiter les données, en vue d’en tirer le maximum d’intérêt, a souligné Khassoum Wone, au lancement du plan. « Le Plan national géomatique va non seulement permettre de mutualiser les informations géospatiales mais aussi de faciliter leur accès aux citoyens », a indiqué M. Wone. Grâce aux Tic, le citoyen peut accéder à toutes formes d’informations géographiques et géospatiales, a-t-il fait remarquer.

Du zonage des terres agricoles à l’habitat, la prise d’information sur certaines questions comme les inondations ou encore l’occupation de l’espace, l’Etat et le citoyen sénégalais disposent désormais d’un puissant instrument pour s’informer en temps réel dans l’espace. Le directeur général de l’Agence nationale pour l’aménagement du territoire (Anat), Mamadou Djigo, n’a pas manqué de se réjouir de la pertinence d’un tel projet qui, selon lui, constitue un vecteur important dans l’aménagement du territoire et dans la gestion des ressources naturelles dont dispose le Sénégal. Il estime que le Png sera un outil décisif dans la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (Pse) en mettant à la disposition des acteurs, notamment le secteur privé, une base fiable de données à l’échelle nationale.

Seydou Prosper Sadio

(Source : Le Soleil, 27 mars 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)