twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Sénégal invité à maintenir son leadership dans le domaine des TIC

jeudi 15 septembre 2016

Le Sénégal doit maintenir son leadership régional dans le domaine du numérique et améliorer "nettement" son positionnement international en gagnant une quarantaine de places à l’horizon 2025 a soutenu, jeudi à Dakar, le Directeur de cabinet du ministre des Postes et des Télécommunications, Malick Ndiaye.

S’exprimant lors d’un atelier de partage sur le rapport provisoire du document de stratégie "Sénégal Numérique 2025", M. Ndiaye a souligné que "le pays ambitionne d’atteindre une contribution du secteur des postes et des télécommunications sur le PIB à hauteur de 10% d’ici 2025".

Malick Ndiaye a rappelé qu’"en 2015, la branche postes et télécommunications domine particulièrement le secteur et contribue à 566,9 milliards de FCFA, sur un PIB national de l’ordre de 8149 milliards, doit 6,96% avec plus de 19 000 emplois directs créés dans l’économie formelle".

Dans cette perspective, selon lui, "cette stratégie nationale de l’Economie numérique Sénégal, adossée à un développement industriel accorde une place primordiale au secteur privé national".

Selon le cabinet Performances Group, le Sénégal a besoin de 1345, 9 milliards francs CFA pour mettre en œuvre sur la période 2016-2025 sa stratégie numérique à financer à 73% par le secteur privé.

Le directeur de cabinet du ministre des Postes et Télécommunications a signalé que son département "n’a pas attendu la formulation définitive du document de stratégie pour lancer des chantiers déterminants pour le développement du numérique au Sénégal et surtout assurer le maintien de son leadership dans la sous région".

"Dans la réalisation des premières actions prévues, la formulation de la lettre de politique sectorielle sera lancée à la fin de ce mois de septembre", a-t-il dit. Malick Ndiaye a précisé que les chantiers de la stratégie "Sénégal numérique" sont déjà en cours et qu’un comité de suivi réunissant les principaux acteurs du secteur sera mis en place et le cadre juridique du secteur parachevé.

(Source : APS, 15 septembre 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)