twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Rwanda ouvre sa toute première école de programmation de logiciels

mercredi 2 janvier 2019

Le 02 janvier 2019, Isaac Munyakazi, le ministre d’Etat des Enseignements primaire et secondaire, a annoncé l’ouverture de la toute première école de programmation de logiciels du pays. Au cours d’un entretien accordé au journal rwandais The New Times, le ministre a indiqué qu’un premier groupe de soixante jeunes passionnés de technologie, sélectionnés dans tout le pays, commenceront les cours cette année.

Les futurs apprenants sont ceux qui ont obtenu de bons résultats dans les matières STEM (Sciences, Technology, Engineering, Mathematics) lors des examens nationaux O’Level de l’année dernière.

L’établissement de formation spécialisée, hébergée à l’Ecole d’enseignement et de formation techniques et professionnels (EFTP) de Nyabihu, viendra renforcer les efforts du pays pour devenir un pôle technologique régional. Sa construction, achevée au début de l’année dernière, a coûté à l’Etat plus de 4 milliards de Francs rwandais (4 441 638 dollars US). Avec le temps, elle accueillera de plus en plus d’apprenants.

D’après Eugene Mutimura, le ministre de l‘Education, l’objectif de cette école est de « construire une économie basée sur la connaissance et d’encourager nos jeunes à acquérir les compétences recherchées nécessaires pour rivaliser au sommet d’un monde en constante évolution ». Il a ajouté qu’après leur formation de trois ans, « nous mettrons les apprenants formés en contact avec les industries respectives et certaines des plus grandes entreprises technologiques locales et internationales pour une croissance future ».

« Au cours de ces trois années, les étudiants seront également envoyés à l’étranger pour suivre une formation de six mois dans certains des plus grands collèges informatiques et entreprises de pointe du secteur de la technologie, en partageant leurs connaissances et leur expérience avec leurs pairs et les experts », a souligné Eugène Mutimura.

Pour le ministre de l‘Education, « nous pensons que cette école de codage favorisera l’excellence dans notre secteur des TIC et réduira les dépenses publiques liées à la dépendance des entreprises étrangères pour nous fournir des solutions technologiques ».

(Source : Agence Ecofin, 2 janvier 2019)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)