twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Rwanda et l’Inde planchent sur une coopération d’affaires plus renforcée dans les TIC

lundi 20 février 2017

Le vice-président Indien, Shri M. Hamid Ansari, est depuis le 19 février 2017 au Rwanda pour une visite de travail de trois jours. A la tête d’une délégation de 27 membres dont 15 innovateurs, le numéro deux de l’Etat indien voudrait renforcer la coopération de son pays avec le Rwanda dans plusieurs secteurs d’activité dont les technologies de l’information et de la communication. Un forum d’affaires et d’exhibition est d’ailleurs prévu pour mettre en relation les acteurs des différents secteurs ciblés.

Pour ce qui est du secteur TIC en particulier, au-delà des partenariats d’affaires, le renforcement de la collaboration entre le Rwanda et l’Inde vise également la multiplication par deux du volume d’échange de professionnels entre les deux pays dans les domaines des technologies de l’information, de l’éducation, des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques. A travers cet appel à coopérer davantage dans l’investissement et le partage de connaissances dans les TIC, l’Inde reconnait les progrès réalisés par le Rwanda dans ce secteur, au cours des cinq dernières années.

Aujourd’hui, le Rwanda affiche un taux de pénétration d’Internet en croissance rapide, les prix sont de plus en plus abordables, les investissements se multiplient dans les infrastructures et un grand intérêt est accordé aux porteurs de projets TIC. L’Inde qui a presqu’eu le même parcours que le Rwanda pour bâtir sa réputation actuelle en matière de conception de systèmes logiciels et matériels, voit dans le petit pays d’Afrique de l’Est un marché dynamique, à partir duquel elle pourrait étendre son influence, dans le domaine, sur le continent.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 20 février 2017))

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)