twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Rwanda devient membre de l’Union africaine des télécommunications

lundi 22 août 2016

Le Rwanda fait désormais officiellement partie de l’Union africaine des Télécommunications (UAT). D’après Jean-Philbert Nsengimana (photo), le ministre Rwandais de la Jeunesse et des Technologies de l’Information et de la Communication, le pays a ratifié la semaine dernière le projet de loi portant sur son adhésion au sein de l’institution panafricaine en charge de la gestion des télécommunications.

D’après le ministre Jean-Philbert Nsengimana, cette ratification permettra au Rwanda de bénéficier de tous les avantages qu’offre l’UAT a ses membres, notamment un cadre approprié pour formuler des politiques et des stratégies efficaces visant l’amélioration de l’accès aux infrastructures et aux services de l’information. Par ailleurs, l’Union défendra également les intérêts du Rwanda en sa qualité de membre dans les conférences mondiales de prise de décisions et assurera la promotion d’initiatives visant l’intégration des marchés régionaux, l’investissement dans les infrastructures des TIC et le développement des capacités institutionnelles et humaines.

Pour rappel, l’Union africaine des Télécommunications a été créé en 1977 en Afrique du Sud en tant qu’institution spécialisée de l’Organisation de l’Unité Africaine, aujourd’hui l’Union Africaine dans le domaine des télécommunications. Son objectif est de promouvoir l’inclusion des Technologies de l’Information et de la communication sur le continent et de favoriser la collaboration entre les Etats africains en matière de télécommunications. Avec le temps, l’UAT s’est transformée en une institution de partenariat entre les acteurs du secteur publique et du secteur privé de l’industrie des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC).

Il y a également quelques jours le Rwanda a officiellement marqué sa volonté de renouer avec son intégration dans la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC).

(Source : TIC Mag, 22 août 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)