twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le M23 dénonce les bénéfices grotesques de Orange

jeudi 14 juillet 2016

Le M23 est sur un nouveau front. Celui de la téléphonie. Aboubacry Mbodji, coordonnateur du mouvement des forces vives de la nation dénonce le renouvellement du partenariat avec France télécom via sa marque de téléphonie Orange. Selon Babacar Sarr, représentant de l’intersyndicale de la Sonatel, « France telecom dicte sa loi à l’Etat du Sénégal. Car, la téléphonie fait des bénéfices grotesques sans pour autant que l’Etat ne pipe mot. Un chiffre d’affaires de 1 milliard /jour sur le prépayé et 200 milliards/jour sur kirène, 4 milliards de bénéfices sur le dalal tones, 15 milliards sur l’illimix récupéré. Des chiffres qui font trembler. Alors que la société nationale,Sonatel, est là en train de perdre du terrain à cause de Orange et l’Etat laisse faire », s’emporte le syndicaliste.

Ce que ne comprennent pas les consuméristes, c’est que « Orange est un partenaire de Sonatel, mais aujourd’hui il est un concurrent potentiel de la société nationale, Sonatel. Le renouvellement signé ces derniers jours est un gâchis pour le Sénégal. Personne ne connait les clauses de ce renouvellement. Tout ce que nous savons c’est que les deux parties ont signé pour 17 ans », soutient Aboubacry Mbodji du M23. Et poursuit « c’est une violation de procédures. Une violation des dispositions prises contenues dans la convention de concessionnaires qui stipule que pour renouveler après 20 ans, le contrat devrait se faire sur 5 ans », dénonce Aboubacry Mbodji qui ne veut qu’une seule chose, c’est que l’Etat résilie ce contrat signé sans pour autant en discuter avec la population.

Pour lui, cette signature constitue un grave danger. « Ce renouvellement profite totalement à France télécom et à l’Etat français, pas aux Sénégalais. Pendant 17 ans, France télécom et ses alliés vont gruger le peuple sénégalais. L’avenir de nos enfants sera hypothéqué.

Pour montrer leur mécontentement et leur désaccord, le M23 va appeler à un grand rassemblement le 28 juillet prochain et invite à toutes les forces vives de la nation à se lever comme un seul pour dire non à cette forme de colonisation masquée.

Chamsidine Sané

(Source : Seneweb, 14 juillet 2016)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)