twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Kényan John Omo prend les rênes de l’Union africaine des télécommunications pour les quatre prochaines années

lundi 20 août 2018

John Omo, le candidat du Kenya, est le nouveau secrétaire général de l’Union africaine des télécommunications (UAT). Il a été élu à ce poste, au terme d’une élection organisée le 17 août 2018, lors de la 5ème session ordinaire de la Conférence des plénipotentiaires de l’UAT, tenue à Nairobi. Il prendra officiellement fonction en janvier 2019.

John Omo l’a emporté face au Burundais Constaque Hakizimana, à 23 voix contre 02. Ils étaient les seuls candidats demeurés en lice, après le retrait de la candidature du Nigeria, portée par Abubakar Sadiq Hussaini, et l’invalidation de la candidature du Congolais Eric Ndoumba, pour non-paiement des arriérés de cotisation de son pays.

John Omo, actuellement directeur des services juridiques à l’Autorité des communications du Kenya (CA), l’organe de réglementation des TIC et télécoms du pays, remplace le Nigérien Abdoulkarim Soumaila, porté à la tête de l’UAT en 2011, après la Conférence des plénipotentiaires de l’institution, tenue à Brazzaville en 2010.

Durant son mandat de quatre années, renouvelable une fois, le nouveau secrétaire général qui jouit de plus de 25 années d’expérience dans le conseil juridique international, dont dix-huit dans le secteur des technologies de l’information et de la communication, va poursuivre la tâche de développement du marché africain des télécoms, jadis assurée par son prédécesseur.

Les nouvelles fonctions de John Omo, il les assurera depuis son pays. Les délégués présents à la conférence de Nairobi ont en effet approuvé que le Kenya continue à abriter le siège temporaire de l’UAT, durant les quatre prochaines années, jusqu’à ce qu’une décision soit prise sur l’emplacement permanent.

C’est en 1999 que le siège de l’UAT avait été déplacé de la République démocratique du Congo, en pleine crise politique, vers le Kenya.

(Source : Agence Ecofin, 20 août 2018)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 252 221 abonnés
- 210 908 résidentiels (83,62%)
- 41 313 professionnels (16,38%)
- Taux de pénétration : 1,51%

(ARTP, 30 juin 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 667 613 abonnés
- Taux de pénétration : 117,73%

(ARTP, 30 juin 2021)

FACEBOOK

3 900 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 3,2 millions

- Instagram : 1,2 million

- LinkedIn : 680 000

- Twitter : 148 400

(Hootsuite, Février 2021)