twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le FDSUT finance huit projets en santé, agriculture et élevage

jeudi 9 janvier 2014

Le Fonds de développement du service universel des télécommunications (FDSUT) a financé d’un montant de cinq millions de francs CFA chacun des huit lauréats du "Grand prix FDSUT pour l’innovation TIC", dans les domaines de l’agriculture, de l’élevage et la santé.

Les projets présentés par les candidats au "Grand prix FDSUT pour l’innovation TIC" ont pour objectif d’améliorer, grâce aux technologies de l’information et de la communication, les capacités des agriculteurs et des éleveurs.

Ils doivent aussi éradiquer le vol de bétail, rapprocher les cases de santé des centres hospitaliers et aider le gouvernement à créer des emplois pour les jeunes.

Au total, 220 candidats des 14 régions du pays et de la diaspora étaient candidats au concours. Vingt-six d’entres eux ont été désignés finalistes. A la fin, huit lauréats ont été sélectionnés par le jury du concours.

"Parmi les 220 projets reçus, nous avons 48% pour le secteur de la santé, 35% pour l’agriculture, et 17% pour l’élevage. La mission du FDSUT est de financer les initiatives visant à mettre en œuvre les stratégies du gouvernement en matière de [vulgarisation] des services universels", a expliqué le président du FDSUT, Aly Coto Ndiaye.

Selon lui, le fonds a aussi pour mission de contribuer au financement de l’extension de la desserte téléphonique aux zones rurales.

L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) a lancé le "Grand prix FDSUT pour l’innovation TIC", auquel ont participé de jeunes entrepreneurs et développeurs des TIC, pour trouver les "solutions à même de favoriser l’atteinte de ses objectifs".

Le concours a été lancé avec le soutien de CTIC Dakar, un incubateur d’entreprises actives dans les technologies de l’information et de la communication.

Le directeur de l’ARTP, Abou Lô, souhaite que les financements puissent "contribuer au développement des activités des éleveurs et agriculteurs" et "améliorer" leurs conditions de vie.

La mobilisation des financements marque "l’aboutissement du processus de sélection et de promotion de meilleures solutions TIC" dans les domaines choisis, la santé, l’élevage et l’agriculture, a-t-il souligné.

(Source : APS, 9 janvier 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)