twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Congo et le Gabon procèderont à leur interconnexion par fibre optique en mars 2018

jeudi 25 janvier 2018

Le coordonnateur national du projet Central African Backbone (CAB) pour le Congo, Yvon Didier Miéhakanda, a annoncé le 24 janvier 2018 que l’interconnexion par fibre optique du pays au Gabon, interviendra en mars prochain.

Cette interconnexion, il peut affirmer qu’elle se fera parce qu’il en a eu confirmation du côté gabonais, au cours de la réunion technique à laquelle il a assisté le 19 janvier 2018 à Libreville (Gabon) avec Axcèle Kisangou-Mouélé, le directeur général de la Société de Patrimoine des Infrastructures Numériques (SPIN) du Gabon.

Il est ressorti de cette rencontre que, comme le Congo, le 20 décembre dernier, la partie gabonaise a déjà achevé le déploiement de l’infrastructure de fibre optique jusqu’à la frontière. Il ne reste plus qu’à installer les 150 mètres restants pour relier les deux pays.

Les techniciens des deux pays sont d’ailleurs déjà sur le terrain pour préparer cette interconnexion, a expliqué Yvon Didier Miéhakanda. Selon le coordonnateur national du projet Central African Backbone (CAB) pour le Congo, l’interconnexion, c’est environ deux semaines de travail.

Mais avant l’interconnexion par fibre optique du Congo au Gabon en mars prochain, les deux pays vont d’abord résoudre les questions relatives à la gouvernance technique, administrative et financière de leur coopération numérique. Il est donc prévu à cet effet, la tenue d’un comité mixte paritaire le 20 février 2018, auquel prendront part les régulateurs télécoms et les coordonnateurs des projets CAB des deux pays. La rencontre permettra de statuer entre autres sur les conventions d’interconnexion, les accords commerciaux et ceux dits de « peering ».

(Source : Agence Ecofin, 25 janvier 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 408 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 20,4%

(Facebook, Décembre 2019)