twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Congo a lancé l’appel d’offres pour la construction des liaisons de fibre optique avec le Cameroun et la RCA

vendredi 15 juin 2018

Lors d’un point de presse organisé le 13 juin 2018, le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo (photo), a dévoilé le lancement par la République du Congo d’un appel d’offres international relatif à la construction des liaisons de fibre optique avec le Cameroun et la Centrafrique. C’est dans le cadre de la deuxième phase du projet Central Africa Backbone (CAB).

Financé grâce au soutien à 78,2% de la Banque africaine de développement (BAD), le projet dont la valeur est estimée à 43 658 000 000 Fcfa se déroulera en trois étapes pour chaque liaison.

Pour le Cameroun, il s’agit des travaux de génie civil, la fourniture et de la pose terrestre de la fibre optique, la construction des sites techniques sur l’axe Ouesso-Sembe, Souanké et Ntam, à la frontière.

Pour le tronçon d’interconnexion avec la Centrafrique, sa réalisation inclura les travaux de génie civil, la construction d’un réseau sous-fluvial en fibre optique à partir de la Sangha, couplée à la fourniture et la pose sous-fluviale de la fibre, la construction des sites techniques sur l’axe Pokola-Ouesso-Kabo-Bomassa-Bayanga-Salo.

La durée des travaux d’interconnexion par fibre optique avec le Cameroun est fixée à huit mois et sept mois pour la Centrafrique.

Le lancement du processus d’interconnexion du Congo avec le Cameroun et la Centrafrique intervient deux mois après l’inauguration officielle du lien de fibre optique réalisé par le pays avec le Gabon. D’un coût de 15 milliards Fcfa, cette infrastructure, tout comme celles qui seront construites, renforcera la connectivité internationale du Congo.

(Source : Agence Ecofin, 15 juin 2018)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 15 418 058 abonnés Internet

  • 15 064 336 abonnés 2G+3G+4G (97,72%)
    • 2G : 21,30%
    • 3G : 39,18%
    • 4G : 39,52%
  • 195 457 abonnés ADSL/Fibre (1,28%)
  • 156 129 clés et box Internet (1,00% )
  • 2 136 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,28%
  • Internet mobile : 98,72%

- Liaisons louées : 4 131

- Taux de pénétration des services Internet : 92,29%

(ARTP, 30 juin 2021)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 256 010 abonnés
- 215 687 résidentiels (84%)
- 40323 professionnels (16%)
- Taux de pénétration : 1,52%

(ARTP, 30 septembre 2021)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 19 742 292 abonnés
- Taux de pénétration : 118,18%

(ARTP, 30 septembre 2021)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)