twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le Cameroun choisit eTranzact pour réaliser son switch national de paiement électronique

vendredi 3 avril 2020

C’est au Nigeria voisin que le Cameroun a recruté l’opérateur chargé de mettre en place son switch national de paiements électroniques, inauguré le 31 décembre dernier à Yaoundé, dans les locaux de la Cameroon Postal Service (Campost), le concessionnaire historique du secteur postal.

En effet, selon les déclarations de la ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, la Campost s’est attachée les services et l’expertise d’un partenaire technique de renom et qui est la première plateforme de traitement des paiements au Nigeria : la société eTranzact.

Le membre du gouvernement s’est gardé de révéler le montant de la prestation de l’opérateur nigérian et encore moins le processus qui a conduit à sa sélection. Elle a néanmoins rendu public le cahier des charges qui a été confié à eTranzact. Il s’agit de développer un switch «  selon les normes internationales, afin de stimuler une économie saine et un écosystème numérique dynamique au sein de la Campost, lui offrant ainsi de nombreuses opportunités  ».

En outre, eTranzact a reçu pour mission de construire un switch national qui devra transformer la Campost en un hub financier et économique, en mettant à la disposition des fournisseurs de services de paiement électronique, une infrastructure dédiée. Sans oublier la connexion de Campost aux réseaux internationaux, aussi bien qu’aux commutateurs de la zone Cemac et de toute l’Afrique.

Afin d’instaurer un accès et un usage équitables de l’infrastructure USSD au Cameroun, le gouvernement a mis en place une plateforme nationale qui agrège en même temps les accès et les services de paiement des fournisseurs de communications électroniques.

Il s’agit ainsi pour l’État de disposer d’une passerelle unifiée utilisant la ressource USSD, dans le but, entre autres : de faciliter l’accès à la plateforme USSD pour tout fournisseur de services à valeur ajoutée de communications électroniques, y compris les services financiers  ; réduire les coûts des transactions et des prestations des services de communications électroniques à valeur ajoutée  ; faciliter l’identification et la localisation instantanées des utilisateurs des services financiers mobiles, pour lutter contre le financement du terrorisme et le blanchiment d’argent, etc.

(Source : Agence Ecofin, 3 avril 2020)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 12 045 735 abonnés Internet

  • 11 779 800 abonnés 2G+3G+4G (97,8%)
    • 2G : 25,88%
    • 3G : 53,06%
    • 4G : 21,06%
  • 108 945 clés et box Internet (0,90%)
  • 152 047 abonnés ADSL/Fibre (1,29%)
  • 1766 abonnés bas débit (0,02%)
  • 3 177 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,70%

- Liaisons louées : 22 060

- Taux de pénétration des services Internet : 74,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 207 592 abonnés
- 165 915 lignes résidentielles (79,92%)
- 41 677 lignes professionnelles (20,08%)
- Taux de pénétration : 1,28%

(ARTP, 31 décembre 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 880 594 abonnés
- Taux de pénétration : 110,31%

(ARTP, 31 décembre 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)