twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le CDC rejoint la liste des investisseurs d’Africa Internet Group, en injectant 55,5 millions $

jeudi 7 juillet 2016

Le Commonwealth Development Group (CDC Group) a annoncé un investissement de 55,5 millions $, dans le capital d’Africa Internet Group (AIG). L’institution de financement du développement du Royaume Uni explique son engagement par la volonté de contribuer à l’amélioration des opérations actuelles d’AIG et de soutenir son expansion dans d’autres pays africains.

C’est « une marque du soutien que nous apportons à une entreprise qui joue un rôle de premier plan dans la croissance du e-commerce en Afrique. Il contribuera à créer des milliers d’emplois et permettra à de nombreuses petites entreprises d’accéder à de nouveaux marchés qui leurs étaient précédemment fermés », a fait savoir Mark Pay, le directeur du CDC.

AIG est la maison mère de Jumia, une des plateformes de e-commerce les plus en vue en Afrique subsaharienne. Les autres plateformes du groupe sont les sites de voyage Jovago, ceux des annonces Lamudi (propriétés immobilières), Carmudi (véhicules), Vendito (marchandises globales) et Everjobs (emploi). Derrière l’objectif de soutenir la création d’emplois et de richesses, CDC Group, comme les autres investisseurs avant lui, veut se positionner sur une nouvelle niche d’opportunités de rendements, soutenue par une forte croissance de l’accès à l’internet via le mobile.

Parmi les autres investisseurs d’AIG, on retrouve Goldman Sachs qui y a injecté près de 300 millions d’euros, l’assureur français Axa qui a acquis 8% de son capital et les groupes de télécommunication MTN, Rocket Internet et Millicom. « Nous sommes très heureux de ce partenariat avec CDC. Son expérience prouvée dans les investissements en Afrique et son expertise sur le développement à long terme, seront décisives dans la construction d’un écosystème sain autour de Jumia », a indiqué pour sa part Sacha Poignonnec, la co-directeur général du groupe Jumia

Même si des acteurs comme Cdiscount ont annoncé leur retrait des marchés camerounais et sénégalais, le e-commerce africain tend à devenir une cible d’investissement pour de grands groupes. La semaine dernière, Ebay, un des gros acteurs de ce model marchand, a annoncé son expansion africaine, grâce à un partenariat avec MallforAfrica. Il emboîtait le pas au suisse Rignier qui s’est offert la plateforme nigériane Dealdey.

Idriss Linge

(Source : Agence Ecofin, 7 juillet 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)