twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Le BSDA met en exécution la décision de justice : "Walf-Fm" et "Walf-Tv" fermées, du matériel saisi : Sidy Lamine Niass accuse l’Etat, le Bsda dément catégoriquement !

jeudi 27 août 2009

Le bras de fer opposant le bureau sénégalais des droits d’auteur (Bsda) au groupe de presse "Wal fadjri" connait aujourd’hui un développement inquiétant. En effet, depuis ce matin, c’est silence radio sur les différentes ondes de "Walf-Fm"et écran noir sur la chaîne télévisée Walf-Tv".

Les différentes fréquences de "Wal-Fm" n’émettent pas depuis ce matin. La télévision "Walf-Tv" ne diffuse pas non plus.

Le groupe de presse "Wal fadjri" qui est frappé d’une interdiction d’émission s’est vu aussi son matériel se trouvant à l’immeuble Kébé, saisi. C’est suite au bras de fer l’opposant au Bsda.

Cette mesure a poussé Sidy Lamine Naiss à laisser éclater sa colère sur les ondes de la radio privée "Rfm".

Ainsi le président directeur général de cette entreprise de presse, accuse sans ambages le gouvernement d’avoir fermé sa radio et sa télévision.

Pour Sidy Lamine Niass, ce n’est pas le Bdsa qui a décidé cette suppression en ce sens que le différend l’opposant à cette structure est pendant devant la justice.

"Je défie quiconque de prouver que c’est le Bsda. C’est plutôt le gouvernement qui a agi en tant que bandit", assène Sidy Lamine Niass faisant ainsi allusion à la saisie qui se serait déroulée à 6 h du matin

Aziz Dieng, Pca du Bsda dément

Interrogé par la même radio, Aziz Dieng, président du Conseil d’administration du Bsda a démenti les accusations de Sidy Lamine Niass, arguant que ce qui est arrivé n’a rien à voir avec la politique.

"Personne n’aurait souhaité en arriver là, mais Sidy Lamine Niass ne nous a donné aucun choix", se désole Aziz Dieng qui précise que le différend opposant le Bsda au groupe "Wal fadjri" n’est plus pendant devant la justice.

À cet effet, Dieng rappelle l’ordonnance du tribunal régional hors classe de Dakar du 06 août qui avait autorisé la suppression de toutes les œuvres protégées des programmes de Walf jusqu’au paiement des redevances évaluées à environ 50 millions de francs Cfa.

"Nous lui avons signifié cette ordonnance le 13 août dernier mais il a décidé de mettre de la musique étrangère. Seulement il ignore que le Bsda gère le répertoire de la musique mondiale", conclut le Pca.

Zahra

(Source : Nettali, 27 aout 2009)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)