twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La version francophone du site Africa Check lancée

samedi 14 novembre 2015

Africa Check, une organisation visant la promotion l’exactitude des faits dans le débat public et les médias en Afrique, annonce le lancement de la version francophone pour l’Afrique de l’Ouest, de son site anglophone www.africacheck.org.

Le nouveau site www.fr.africacheck.org a été conçu et développé par la Fondation AFP, avec le soutien de l’Open Society Initiative for West Africa (OSIWA) et en partenariat avec Ejicom, une école de journalisme basée à Dakar, renseigne un communiqué transmis à l’APS.

Le lancement du nouveau site, édité par le journaliste sénégalais Assane Diagne, ancien rédacteur en chef de l’Agence de presse sénégalaise (APS), "a été annoncé, le jeudi 13 novembre 2015, à Johannesburg, lors de la cérémonie de remise des récompenses de l’édition 2015 du Prix africain de vérification des faits, co-sponsorisé par la Fondation AFP et Africa Check", précise le communiqué.

"Tous les jours, les réseaux sociaux et les médias traditionnels sont inondés d’affirmations de leaders d’opinion dont l’exactitude laisse à désirer. C’est ce vaste terrain-là, laissé vierge jusqu’ici par la presse africaine, qu’Africa Check essaie d’explorer", a expliqué Assane Diagne, cité dans ce communiqué.

"Le projet Africa Check apporte une vérification des faits indépendante et impartiale au débat public et aux médias de l’Afrique anglophone", a de son côté déclaré Emmanuel Hoog, président-directeur général de l’AFP et président du conseil d’administration de la Fondation AFP, l’un des soutiens d’Africa Check. "Nous espérons atteindre un succès similaire dans les pays francophones du continent", a-t-il ajouté.

Le site anglophone www.africacheck.org lancé en octobre 2012, en partenariat avec l’Université du Witwatersrand à Johannesburg, a été primé plusieurs fois.

"Depuis son lancement, indique le communiqué, le site anglophone a reçu près de deux millions de visiteurs" et "a récemment étendu son activité de l’Afrique du Sud vers d’autres pays comme le Nigeria et le Kenya".

(Source : APS, 14 novembre 2015)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)