twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La technologie au service du développement : Microsoft s’installe au Sénégal

mardi 10 février 2004

« Un ordinateur sur chaque bureau et dans chaque foyer. » Ce credo se veut au cœur de toutes les actions entreprises par Microsoft en Afrique. Cette entreprise de fabrication et de commercialisation de logiciels informatiques a décidé d’ouvrir cette année un bureau à Dakar.

Microsoft avait déjà une succursale qui couvrait l’Afrique de l’Ouest depuis 1996. Le bureau central était situé à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Il fait partie de l’une des cinq filiales du bureau régional Microsoft West East and Central Africa (En anglais, Microsoft Weca), dont le siége se trouve en Afrique du sud. La filiale ouest-africaine est dirigée par M. Franck Jacquard, qui a le titre de directeur général.

M. Jacquard a sous sa juridiction les pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, avec un bureau central à Abidjan et deux représentations annexes au Sénégal et au Cameroun. Ainsi Microsoft couvre à partir de la Côte d’Ivoire, les 23 pays de l’Afrique de l’Ouest et du centre.

L’ouverture des bureaux dans les pays d’Afrique vise à « mettre la technologie au service du développement », selon les représentants de l’entreprise fondée par le milliardaire Bill Gates. En plus de la recherche naturelle du profit propre à toute activité économique, Microsoft veut aussi assurer un transfert de technologie vers les partenaires et appuyer le développement du secteur des nouvelles technologies. L’entreprise se veut également « un acteur majeur pour l’éducation, la formation et l’information ».

La représentation du Sénégal sera dirigée par Mme Yacine Barro. Elle a le titre officiel de Business development manager. Comme son collègue d’Afrique centrale, elle a pour mission de « développer les relations entre Microsoft et toutes les entreprises et administrations de l’Afrique de l’Ouest ». Elle est également responsable des ventes de l’ensemble des produits et services sur le marché et poursuit le développement de l’infrastructure qui permet aux grandes entreprises de déployer des systèmes d’information autour des technologies Microsoft.

Maïmouna WANE

(Source : Walf 10 février 2004)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)