twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La technologie au service de la pédagogie : Microsoft signe un partenariat avec SupDeco

jeudi 30 mai 2013

A l’occasion des 20 ans de SupDeco, le directeur général de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre, Simon Ouattara, a procédé à la signature d’un protocole d’accord scellant un partenariat entre SupDeco et la firme américaine. « Ce partenariat va mettre à la disposition de SupDeco deux outils extrêmement importants qui permettront à la technologie d’être un support à la mission d’éducation de l’institution », a-t-il expliqué.

Auparavant, M. Ouattara a fait une communication sur les enjeux de la technologie en matière d’éducation dans notre continent en présentant les actions, produits et services Microsoft adaptés aux besoins des systèmes éducatifs africains.

Le premier outil, Microsoft Live@edu (Office 365), est une solution de communication et de collaboration proposée aux établissements scolaires. Le deuxième, It academy, un résultat complet de formation en technologie, permet de connecter étudiants, enseignants, employeurs et communautés locales grâce à un modèle d’apprentissage. Il permet également d’offrir des formations certifiantes aux étudiants en fonction de leurs filières.

Ce qui permettra à ces derniers d’avoir des certifications professionnelles sur les technologies de Microsoft en même temps que leur diplôme de SupDeco. Pour, le directeur général de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre, cette initiative va renforcer l’employabilité des diplômés de l’institut.

Donc, Microsoft compte mettre la puissance de l’informatique au service des technologies et des programmes nécessaires à un enseignement de qualité partout et pour tous. Une préoccupation qui correspond à la vision de l’initiative « 4Afrika ». Ladite initiative veut contribuer à la création d’opportunités sociales et économiques durables pour les Africains.

« Notre mission, a indiqué M. Ouattara, consiste à permettre aux enseignants de recevoir la formation et les compétences dont ils ont besoin pour utiliser l’informatique au bénéfice de l’enseignement et de l’apprentissage, mais aussi à aider les élèves et étudiants à accéder à des cursus numériques dynamiques, engagés et personnalisés (... ) ».

Il estime qu’aujourd’hui, la technologie met à la disposition des enseignants un certain nombre d’outils qui faciliteront la transmission du message aux étudiants. « La technologie est un outil qui améliore la pédagogie des enseignants sur la base du contenu numérique », a conclut Simon Ouattara.

Seydou Ka

(Source : Le Soleil, 30 mai 2013)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)