twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La stratégie verte de Tigo

samedi 9 novembre 2013

Le groupe Millicom, à travers GSMA-IFC-Green Power For Mobile Program et en collaboration avec Tigo/Sénégal, a organisé les 7 et 8 octobre dernier à Dakar, un séminaire de partage et d’échange sur les énergies renouvelables comme alternative aux défis de l’heure.

Présent au Sénégal et au Cameroun avec un taux de pénétration respectif de 85% et 67%, le réseau du mobile couvre 85% des Camerounais et 87% des Sénégalais soit au total 4990 sites pour 10,9 millions au Sénégal contre 3,5 au Cameroun.

Toutefois, sur ces 4990 sites fonctionnels, seuls près de 29% de ces sites hors réseau électrique existants fonctionnent avec l’énergie verte contre 52% fonctionnant au groupe électronique diesel.

Le reste des sites hors réseau fonctionnent aux batteries et aux solutions hydrides. Pour pallier à ces difficultés, le groupe Millicom mise sur les énergies renouvelables en initiant un programme des énergies vertes pour l’Afrique Francophone dénommé "Green Power For Mobile Program" en collaboration avec Tigo Sénégal pour une phase pilote.

En initiant ce programme articulé sur le potentiel et les défis auxquels font face les opérateurs lorsqu’ils adoptent ces énergies alternatives, les acteurs du mobile, pendant deux jours, se sont penchés sur la problématique et ont dégagé ensemble les voies et moyens par un partage de connaissances, d’expériences et de "meilleures pratiques" entre les parties prenantes de l’industrie du mobile.

Estimant que l’environnement sociétal est « très favorable » (climat, soleil), les opérateurs ont retenu d’expérimenter le programme des énergies vertes pour le mobile car, selon eux (responsables tigo), le nombre des sites télécoms pourrait atteindre 6589 avant 2015 et le potentiel du marché ESCO à un taux PPA (Agrément d’Achat d’Energie) de 1.0 USD/KWH serait approximativement de 30 millions USD (15 milliards de FCfa), avant 2015.

Ce qui fera dire à Samba Koita, directeur technique à SENTEL GSM : « Ce programme va engloutir des centaines de milliards de dollars en termes d’investissements pour une durée de trois ans et ceci est en phase avec la stratégie de Millicom mais très bientôt les clients vont sentir positivement l’impact de cette nouvelle orientation ».

Toujours selon lui « en se tournant vers l’énergie renouvelable, tigo va vers l’optimisation de ses offres et mieux, c’est la responsabilité sociale qui est cœur du développement ».

De l’avis de Philippe Barry, président Initiative RSE /Sénégal (Initiative Responsabilité Sociétale des Entreprises), « l’environnement de l’offre est très favorable mais la responsabilité sociale est loin d’être prise en compte par les entreprises ».

Jean-Pierre Malou

(Source : Sud Quotidien, 9 novembre 2013)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)