twitter facebook rss

Ressources

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La sonatel ou » Sonalater » ce monstre au service de l’impérialisme français !

vendredi 11 novembre 2016

Voilà une société dite nationale gérée par une multinationale française dite orange, qui brille par la médiocrité de son service, l’arnaque de ses abonnés, et soutenue honteusement en cela par un gouvernement nul et assoiffé par la recherche de gains faciles et malsains.

Quelle est la société ayant une dimension nationale qui fait autant de bénéfice ?

L’état doit revoir sa copie sur le deal contracté avec orange. C’est juste inadmissible que l’on fasse payer aux gens un service aussi médiocre aussi pauvre, aussi nul que l’Internet.

L’Internet au Senegal est très médiocre !

L’Internet au Senegal coûte cher !

La téléphonie est presque de nos jours gratuit à travers le monde .

Pourquoi l’état, ce monstre, doit il vendre la licence 4G à cent milliards de francs CFA ?

Si l’Etat est le peuple et c’est ce même peuple qui utilise le net, pourquoi cette surenchère ?

A qui profite finalement cette transaction !

Nous ne cesserons jamais de le dire et et de le dénoncer, la télécommunication au Senegal coûte chère, du seul fait de la gourmandise des gouvernants. Incapables de créer un piètre poste d’emploi ou d’usines capables d’utiliser cette abondante main d’œuvre juvénile, le president Sall et sa bande d’incapables, se targuent sur ce qui paraît plus simple, plus profitable et susceptible de les enrichir. Ce genre de transaction, cache d’énormes irrégularités et obéit à des règles immorales et délictuelles.

Les sénégalais et particulièrement ceux de la diaspora ne comprendront jamais, cette sale politique du president Sall à vouloir rendre tout difficile aux fils de la diaspora.

Tout le monde sait qu’à l’heure actuelle, la communication par le net, à partir de logiciel inventé par de grands penseurs, a fini de changer le monde. Facebook, what’s app, Viber, Imo , etc . Toutes ses applications fonctionnent à partir de l’Internet. Leur utilisation est free ! Mais voilà que nos dirigeants, en complicité avec la sonatel ou orange, brouillent délibérément le réseau ! C’est inadmissible, c’est honteux et c’est simplement criminel. Les gens sont abonnés à ce service et payent leur facture mensuel, pourquoi alors, le leur priver ?

Où sont les associations de consommateurs sensés défendre, ces victimes d’un vol et d’une injustice, ingénieusement entretenus sur le dos des sénégalais, par le president Sall et Orange ?

Madere fall
CPASA
USA

(Source : Sene Xalaat, 11 novembre 2016

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 5324 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 17 juin 2016)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)