twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La solidarité numérique (Le projet tel que conçu par les autorités sénégalaises)

mercredi 5 novembre 2003

Le constat

Face au constat unanime du fossé numérique entre les pays du nord et du sud et à l’intérieur des pays, le concept de solidarité numérique est proposé comme une stratégie ayant pour but de résorber ce fossé numérique grâce à des contributions volontaires. En effet, l’accès universel et généralisé aux technologies de l’information et de la communication exige des investissements massifs qui sont hors de portée de la majorité des pays du monde.

Le concept

La solidarité numérique est une action universelle, touchant tous les continents et les citoyens de tous les pays, dans une approche gagnant/gagnant (Win/Win) qui permet l’émergence de nouveaux marchés en direction de la demande non solvable.

Il s’agit de définir un espace appelé société de l’information vers laquelle tous les pays doivent converger et y demeurer grâce à la mise en œuvre d’un mécanisme de solidarité tenant compte de leur état technologique . Celui-ci sera défini par un consensus autour d’indicateurs quantifiables.

La Fondation, la Charte et le Fonds.

Les acteurs de la solidarité numérique sont la société civile, le secteur privé international et les Etats. Ils agissent dans le cadre d’une charte de la solidarité numérique à la quelle ils adhèrent de manière volontaire.

Sur le plan institutionnel, il est proposé la création d’une Fondation de la Solidarité Numérique qui fonctionnera de manière transparente.

Elle est dirigée par un Conseil de Fondation de 15 membres sur la base d’un équilibre régional.

Soit : Trois représentants par région dont :

Un représentant pour les Etats
Un représentant pour le Secteur Privé
Un représentant pour la Société Civile

Chaque groupe régional présentera ses trois personnalités retenues qui seront reconnues et nommées par le Secrétaire Général des Nations Unis.

Les membres de la Fondation devront ratifier la Charte de la Solidarité Numérique

La Fondation a pour mission d’assurer la gestion du Fonds de Solidarité Numérique.

Alimentation du fonds

Le Fonds de la Solidarité Numérique est le produit de la collecte des contributions volontaires :

- fabricants d’ordinateurs et d’équipements de réseaux ;
- concepteurs de logiciels ;
- opérateurs de télécommunication ;
- tout autre contributeur (personne physique ou morale).

Cibles

Dans son action, la Fondation s’appuiera sur la coopération traditionnelle nord-sud en la complétant par une coopération accrue entre le sud émergent et le sud moins avancé, souvent mieux adaptée au réalités locales. L’utilisation des fonds ciblera pour l’essentiel :

- Des projets structurants à fort impact sur les activités socioéconomiques, respectant la diversité culturelle et les contenus ;
- La demande non solvable afin de créer de nouvelles activités et à termes, de nouveaux marchés.

Les cibles prioritaires pourraient concerner :

- Déploiement des infrastructures ;
- Développements d’applications et de services pour les administrations et les communautés (santé, éduction, et...), notamment les groupes marginalisés (femmes, handicapés, etc..) ;
- Développement de nouveaux marchés et création d’emplois stables. ;
- Formation des ressources humaines et lutte contre la migration intellectuelle.

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)