twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La question des CMC ne peut laisser aucun pays du Sud indifférent, selon Abdou Fall

jeudi 12 juin 2003

La question des opportunités numériques, en rapport avec les Centres Multimédia Communautaire (CMC) ’’converge’’ avec les politiques des pays du Sud, dans leur ’’combat pour le renforcement de la démocratie et la réduction de la pauvreté, a déclaré, jeudi à Dakar, le ministre de la Culture et de la Communication, M. Abdou Fall.

M. Fall qui s’exprimait à l’ouverture du Symposium Pan Africain sur ’’la mise sur pied de stratégies de développement à grande échelle des CMC en Afrique’’, a précisé que ce thème ’’qui converge avec nos politiques ne peut laisser indifférent les pays du Sud’’.

Cette rencontre, signale-t-on, est organisée par l’Organisation des Nations Unis pour la Science, la Culture et l’Information (Unesco), en collaboration avec l’Association mondiale des radiodiffueurs Communautaires (AMARC) Afrique.

Il s’agira donc pour les participants, souligne-t-on, d’échanger et de partager des expériences, de comparer des modèles et des contextes. Cela, en confrontant leurs différentes visions sur ’’la pertinence des Centres Multimédia Communautaires’’, les approches ’’quant à l’implication des communautés à l’élaboration des contenus, les différentes positions concernant ’’le type de Centre Multimédia Communautaire adapté à l’Afrique des quartiers populaires et des villages’’

Le Centre Multimédia Communautaire, rappelle-t-on, ’’combine la station de radio locale communautaire avec un service public de télé centre offrant l’accès public aux applications de la technologie de l’information et de la communication dans un éventail de domaines sociaux, économiques et culturels’’.

Le ’’combat que nous menons pour la réduction de la pauvreté, le renforcement de la démocratie, de la bonne gouvernance et l ’accession des populations au service universel, ne pourrait se faire que grâce à l’utilisation des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication ( NTIC), a estimé le ministre de la Culture et de la Communication, indiquant qu’il s’agit là pour les pays du Sud, ’’de participer au programme de lutte contre la facture numérique et d’aider les populations à accéder à la civilisation électronique’’.

La mondialisation, la déréglementation et la délocalisation, ’’sous les impulsions conjuguées des NTIC, des bailleurs de fonds, des multinationales, de l’OMC et de la forte pression du marché, a encore dit M. Fall, ’’oblige nos Etats à intégrer dans leurs plans de développement, des stratégies nationales pour les NTIC’’, basées sur ’’l’amélioration de la bonne gouvernance, l’appropriation des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) par la population, le développement des infrastructures de base, la valorisation des ressources humaines, la mobilisation des investissements’’.

Les ’’points communautaires’’, a conclu le ministre de la Culture et de la Communication, ’’constituent les relais par excellence pour l’accès des populations aux réseaux mondiaux d’information’’.

(Source : APS 12 juin 2003)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)