twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Top Fm sur internet : La radio plurielle, dans la course à l’audimat mondial

mardi 14 février 2006

Cliquez sur http://www.xalima.com/topfm pour écouter les programmes de « La radio plurielle ». Emettant sur la bande Fm, à la fréquence 107.3 Fm, la radio Top Fm (ex-Témoin Fm) s’est lancée, depuis quelques semaines, dans la course à l’audimat mondial, avec sa mise sur Internet. Mais avant d’en arriver à ce stade, le promoteur de la radio, par ailleurs directeur de publication de l’hebdomadaire Le Témoin, a eu à s’attacher les services du Français Michel Castelin Guevel, « spécialiste de la mise online de radios ».

« Michel Guevel, informe Mamadou Oumar Ndiaye, vient de passer un mois à Dakar avec comme mission de reformater la radio, de changer l’habillage de l’antenne et de former les animateurs aux nouveaux logiciels de montage de sons ». Et aussi, poursuit notre interlocuteur, d’inculquer aux animateurs des réflexes professionnels. Autrement dit, leur apprendre le b-a, ba de l’animation musicale ».

Mais au-delà de la mission de reformater la radio, souligne le technicien français, il fallait apprendre à l’équipe d’animation les techniques d’enregistrement sonore, le traitement du son. Mais aussi et surtout comment préparer une intervention au micro. Ce qui est extrêmement important. Le constat, se désole Michel Guevel, est que les animateurs ont l’habitude de parler dans les plages musicales et pratiquement sur tous les titres.

Aujourd’hui, fait remarquer Mamadou Oumar Ndiaye, à Top Fm, la stratégie sera d’offrir beaucoup plus de genres musicaux et moins de paroles, de recours au téléphone. « C’est un pari que nous faisons sur l’avenir », avoue-t-il. Et c’est parce que cette opération de professionnalisation du contenu de la radio, effectuée en relation avec le groupe Xalima, va entraîner des pertes de recettes. « Nous acceptons de perdre en recettes téléphoniques en espérant que les annonceurs vont apprécier le contenu professionnel de la radio », soutient Mamadou Oumar Ndiaye.

Mais à travers cette nouvelle démarche, Top Fm, indique son promoteur, cherche à « entrer dans la cour des grands et faire partie du top ten des radios ». Et suivant son orientation de radio musicale, Top Fm veut rattraper et dépasser la radio Nostalgie, l’une des rares radios sénégalaises à se rapprocher des standards internationaux de par son contenu. La radio Top Fm, qui a fait un bond significatif en passant de la dernière à la quatorzième place sur trente-et-une radios (si on s’en tient au dernier sondage de l’institut Bda), semble trouver sa voie. Mieux, « La radio plurielle », la première station à introduire les dédicaces par Sms au niveau d’une radio, semble faire des émules. Et s’invitant sur la Toile, Top Fm ouvre une nouvelle ère de son aventure.

Aujourd’hui, se réjouit par ailleurs Michel Castelin Guevel, les auditeurs français devraient être heureux de savoir qu’en plus de Rfi et d’Africa No 1, il y a une nouvelle radio qui va proposer de la musique africaine. Et le meilleur avec Internet, qui est « le média du futur », est qu’il offre un confort d’écoute dans toutes les entreprises. Au Sénégal, avoue le technicien français, les radios ont la superbe chance de mettre leur signal sur la fibre optique, contrairement en France, où les acteurs continuent d’utiliser le système des câbles.

Mbagnick NGOM

(Source : Wal Fadjri, 14 février 2006)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)