twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La TNT, le jackpot contesté de Sidy Diagne

jeudi 31 juillet 2014

Le groupe sénégalais Excaf, spécialisé dans l’événementiel et la télévision payante, a récemment obtenu le marché du passage au numérique pour le Sénégal. La transition de l’analogique vers le numérique devrait coûter au groupe 40 milliards de F CFA (environ 60 millions d’euros).

En décrochant le marché sénégalais du passage au numérique, le groupe local Excaf a grillé la politesse à de nombreux concurrents de rang mondial comme Portugal Telecom, les français TDF, Alcatel et Thomson, ou les chinois Huawei et ZTE.

Une trentaine de chaînes en accès payant

Sidy Diagne, son directeur général, qui assure travailler sur ce chantier depuis dix-huit mois, a obtenu le droit d’exploiter deux multiplex (canaux diffusés sur une même fréquence) et de proposer ainsi une trentaine de chaînes en accès payant. Pour partie, ce sont celles qui composent son bouquet actuel, vendu 5 000 F CFA (7,60 euros). En échange, il s’est engagé à investir près de 40 milliards de F CFA dans la transition vers la télévision numérique terrestre (TNT).

"Ce contrat a retiré une épine du pied du gouvernement, car l’entreprise va financer l’intégralité de l’opération, de la construction de l’infrastructure à la fourniture de 1 million de décodeurs", explique Amadou Top, directeur exécutif du Comité national de pilotage de la transition de l’audiovisuel analogique au numérique (Contan), mis en place fin 2013.

Mais à peine dévoilé, cet accord a créé la polémique. Des dirigeants des chaînes 2STV ou TFM reprochent au gouvernement d’entretenir le flou autour du contrat et de ne pas associer l’ensemble des éditeurs de contenus au mode de gestion des multiplex.

Interrogé par Jeune Afrique, Amadou Top assure qu’Excaf ne bénéficiera pas d’une clause d’exclusivité. "Pour le moment, nous disposons de quatre multiplex. En 2015, nous en aurons huit. Si d’autres groupes veulent développer une offre de TNT payante, ils devront aider Excaf à se rembourser", assure-t-il.

Julien Clémençot

(Source : Jeune Afrique, 31 juillet 2014)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)