twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Sonatel déclare ses bases de données à la CDP

vendredi 28 février 2014

La Commission de protection des données personnelles (CDP) a reçu ce 28 février 2014, la déclaration d’une partie des fichiers et bases de données portant sur les informations nominatives des clients de la Société nationale des télécommunications (SONATEL).

Un fait qui intervient après l’arrêt d’un plan d’actions par les deux structures qui devrait permettre à l’opérateur téléphonique de se mettre en règle avec la législation en vigueur en ce qui concerne la protection des données personnelles. Au total, la CDP a reçu 27 déclarations de traitement portant entres autres sur l’enregistrement vidéo des salariés et des clients, l’annuaire de collection des informations sur les clients fixes, les bases de données des abonnés tant du fixe que du mobile ainsi que celle des clients de Sonatel Multimédia. A cela s’ajoutent deux (02) demandes d’autorisation portant sur un système de gestion des accès et du pointage magnétique et un autre axé sur des accès et du temps de présence par biométrie.

Pour le président de la CDP, Dr Mouhamadou Lo, cette première étape va permettre aux membres de la Commission d’étudier les fichiers et les bases de données détenus par Sonatel. A la fin de ce processus, la Commission délivrera pour chaque fichier ou base de données soit une autorisation, soit un récépissé de déclaration en accord avec la loi sur la protection des données personnelles. Il a tenu à rappeler que la Commission de protection des données personnelles n’a pas pour vocation de collecter et sauvegarder ces données mais plutôt de vérifier leur conformité et l’utilisation qui en sont faites par les responsables de traitement. De plus, la CDP à le pouvoir d’effectuer des contrôles sur site pour vérifier la conformité des déclarations reçues.

Cette démarche faite par l’opérateur téléphonique Sonatel est le début d’une série qui devrait toucher les autres opérateurs notamment Tigo et Expresso mais aussi l’ensemble des responsables de traitements publics ou privés. La CDP en application de la loi n°2008-12 du 25 janvier 2008 a démarré ses activités depuis décembre 2013. Créée pour assurer une protection efficace des informations nominatives et des libertés individuelles des sénégalais, elle a pour mission de vérifier la légalité de la collecte et de l’utilisation de toutes les données personnelles et de s’assurer que toutes les précautions sont prises pour empêcher qu’elles ne soient utilisées à d’autres fins.

Contact :
Marie Lucie BOMBOLONG
Conseillère en Communication CDP
Tel : (221) 33 889 93 40
Email : marie.lucie@cdp.sn

(Source : Communiqué de presse de la CDP, 28 février 2014)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 11 081 424 abonnés Internet

  • 10 817 325 abonnés 2G+3G+4G (97,62%)
    • 2G : 33,28%
    • 3G : 54,50%
    • 4G : 12,13%
  • 97 453 clés et box Internet (0,88%)
  • 145 964 abonnés ADSL/Fibre (1,341%)
  • 17 953 abonnés bas débit (0,16%)
  • 2729 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 825

- Taux de pénétration des services Internet : 70,46%

(ARTP, 30 juin 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 307 030 abonnés
- 236 665 lignes résidentielles (77,08%)
- 70 274 lignes professionnelles (22,89%)
- 91 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,952%

(ARTP, 30 juin 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 201 494 abonnés
- Taux de pénétration : 109,38%

(ARTP, 30 juin 2019)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)