twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Sonatel crée la folie des cartes Diamono

mercredi 5 janvier 2005

Le réseau de Sonatel Alizé et les distributeurs de cartes prépayées de 5000 F ont vécu deux journées folles depuis le lancement d’une promotion sur cette carte dont le crédit passe du simple au double. Les spéculateurs se sont engouffrés dans la brèche, et les abonnés saisissant l’aubaine se ruent sur le réseau pour des appels de rechargement qui de 250 mille simultanément sont montés en flèche à 800 mille.

Pour une carte téléphonique prépayée de 5000 F, on obtient 10 000 F de crédit. La nouvelle s’est vite répandue comme une traînée de poudre d’une oreille à l’autre des abonnés de la formule Diamono de Sonatel Alizé. L’opérateur du téléphonie mobile a tenu à faire ce cadeau de Nouvel an à ses abonnés qui se sont vite passés le mot avec l’efficacité du téléphone... arabe. On finit même par le chuchoter pour ne pas éveiller le soupçon. Des spéculateurs se sont engouffrés dans la brèche, saisissant l’aubaine pour faire des affaires en or. On achète un bon paquet de carte pour les revendre en s’aménageant une marge bénéficiaire de 500 pour les plus sobres à 2000 F pour les moins scrupuleux. Les télécentres et boutiques des revendeurs agréés sont pris d’assaut et certains n’hésitent pas à se transformer en spéculateurs. En dépit des avertissements du directeur de la communication de la Sonatel Abdou Karim Mbengue que nous avons joint par téléphone et qui dit que “les clients qui achètent actuellement une carte de crédit de Diamono à un prix autre que celui indiqué sur la carte ne sont pas vigilants”.

Les rares sites, comme les bureaux de la Poste, à disposer encore de cartes sont pris d’assaut. On téléphone à une connaissance là-bas pour se faire envoyer le code de cartes qu’on remboursera après. Il fallait tout faire pour acquérir une carte prépayée Diamono de 5000 F, le seul objet de la promotion lancée le 3 janvier. Parce que à partir du 5 janvier à minuit, la carte perd son effet magique.

La Sonatel n’a même pas cru devoir rappeler à l’ordre ses distributeurs. “La Sonatel a mis à la disposition des clients une promotion qui se termine le 5 janvier à minuit, il appartient aux clients d’aller chercher ces cartes vers les lieux indiqués”, se contente de dire Karim Mbengue. “Les abonnés, estime-t-il, ne devraient pas accepter cette surenchère, car ayant la possibilité d’acheter la carte à 5000 francs au niveau des points de vente de la Sonatel”.

Concernant la saturation du réseau, Karim Mbengue dira que c’est un peu au fait que depuis hier c’est le rush vers la promotion, parce qu’il y avait une certaine rumeur selon laquelle la promotion se termine demain (Ndrl aujourd’hui) à 15 heures au lieu de minuit comme indiqué. Ainsi, informe le responsable de la communication de la Sonatel, le réseau s’est retrouvé avec 800 mille appels et rechargements simultanés. D’habitude, les appels et rechargements simultanés tournaient autour de 250 mille. C’est pourquoi cela a créé des blocages sur le réseau. Du côté de la Sonatel, on rassure les clients en précisant que c’est un phénomène passager que “l’on maîtrise”. Soit, et il faudra continuer à maîtriser l’effet que produit à présent le comportement des abonnés qui se voyant leur crédit passé du simple au double se mettront à téléphoner sans modération.

Issa NIANG J. M. DIOP

(Source : Wal Fadjri, 5 janvier 2005)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)