twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La SONATEL paye 32 milliards à l’Etat du Sénégal pour acquérir la 4G

mardi 21 juin 2016

La SONATEL vient d’acquérir la Licence 4G en acceptant de payer 32 milliards de F CFA à l’Etat du Sénégal, a déclaré mardi à Dakar, Abdou Karim Sall, directeur de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp).

« L’Etat du Sénégal avait lancé il y a quelques mois, un appel à concurrence pour l’établissement et l’exploitation de réseaux 4G, laquelle procédure a été infructueuse au bout du compte. La SONATEL vient ainsi d’acquérir la 4G en payant 32 milliards pour obtenir 20 M avec l’obligation de débuter sa commercialisation dans deux mois au plus tard à compter de la date de d’assignation des fréquences », a expliqué Abdou Karim Sall.

Selon le directeur de l’ARTP qui faisait face à la presse, les Sénégalais auront la 4G dans deux mois et que la SONATEL a une obligation de couverture.

« Le renouvellement de la concession de SONATEL que l’Etat du Sénégal vient de signer pour 17 mois et pour 68 milliards est marqué par l’introduction d’obligations de couverture entre autres dans cahier des charges. Elle doit couvrir 90% de la population en trois ans », a ajouté M. Sall.

En termes de couverture du territoire, insisté Abdou Karim Sall, le concessionnaire doit couvrir d’ici cinq ans, l’ensemble des zones frontalières habitées du Sénégal dont le nombre d’habitants est supérieur ou égal à 200.

Ainsi, la SONATEL quoi vient d’acquérir la 4G se doit également de couvrir différents axes routiers du pays. Il s’agit a révélé le Dg de l’ARTP, de l’axe routier Dakar-Kaolack-Tamba, long de 457 km, de Ziguinchor-Sédhiou-Nioro du Rip-Kaolack (302 km), de l’Autoroute Ila-Touba (113 km) …

Interrogé sur le fait d’attribuer la 4G à la SONATEL, le directeur de l’ARTP a soutenu qu’il existe équité dans l’attribution et l’établissement des licences au Sénégal. « Notre rôle c’est d’être à égal distance avec les autres opérateurs. Nous pouvons donner la 4 G à Tigo ou à Expresso s’ils acceptent de remplir toutes les conditions qui se trouvent dans le cahier descharges », a-t-il précisé. D’ailleurs, il a indiqué que les négociations sont avec Tigo et Expresso dans le cadre l’attribution de la 4G.

Pour sa part, le président de l’Association des consommateurs du Sénégal, Momar Ndao a salué la prouesse de l’Etat du Sénégal qui a décidé de vendre la 4G à 32 milliards.

D’après M. Ndao, la 4 G n’est pas un luxe, mais une « nécessité » pour l’ensemble des citoyens sénégalais.

Depuis que le Sénégal a accédé à la téléphonie mobile en 1998, a rappelé MomarNdao, il y a des trous qui ne sont pas encore couverts sur l’autoroute à hauteur de Pikine. Il temps selon lui, de résoudre définitivement ce problème surtout avec la 4G qui sera opérationnel dans deux mois.

Gaustin Diatta

(Source : Ligne directe, 21 juin 2016)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)