twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Poste entend devenir un operateur de telephonie

jeudi 4 mars 2010

Lors du lancement hier, à l’école Samba Diery Diallo, de son concours épistolaire et de dessin qui en est à sa deuxième édition, le Groupe La Poste, a montré qu’il est bien « en profonde mutation institutionnelle et technologique ». L’entreprise qui draine plus de 205 milliards de Fcfa par an se donne d’ailleurs l’ambition de révolutionner le marché de la téléphonie. « Nous avons notre propre réseau de téléphonie, et dans un proche avenir, nous pensons être en mesure de devenir un opérateur de téléphonie mobile », a souligné le directeur des Ressources humaines, Alioune Diaw, en marge de la cérémonie de remise des prix aux lauréats du concours épistolaire.

Lesquels ont eu droit hier à un exposé sur l’importance et l’historique de la lettre postale et du timbre comme moyen de rapprochement des peuples, d’où le thème du concours qui porte sur le brassage culturel. La Poste et ses timbres seraient ils détrônés par les nouvelles technologies ou celles ci auraient elles fait baisser ses recettes ? La Direction générale se veut rassurante quand elle explique qu’elle n’est aucunement ébranlée par la rude concurrence des Ntic qui semblent reléguer en seconde zone le courrier postal. « Nous continuons à réaliser des performances ; si aujourd’hui, nous insistons sur l’importance des lettres postales ou du timbre, c’est parce que nous jugeons que c’est un moyen de communication incontournable. Le plaisir de recevoir une lettre est plus touchant que celui de recevoir un appel téléphonique. Et les timbres postaux ont aussi un volet pédagogique, en ce sens qu’ils offrent des images qui ont trait au programme scolaire. Par ailleurs, il est important de rappeler aux jeunes élèves que la lettre est un outil qui rapproche les peuples et procure tant de bonheur », estime le directeur des Ressources humaines de la Poste qui représentait le Directeur général, Mamadou Thior. Dans un souci de moderniser ses prestations, la Poste a eu la perspicacité de miser à 95% sur les Ntic, pour diversifier ses services et satisfaire sa clientèle, selon ses responsables. « Nous n’avons aucune crainte face au développement des technologies de communication. Nos produits traditionnels se portent bien et nous avons bien intégré les ntic dans nos prestations. Le courrier hybride, un de nos nouveaux produits, en est un exemple. »

Matel Bocoum

(Source : L’As 4 mars 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 13 529 883 abonnés Internet

  • 13 251 404 abonnés 2G+3G+4G (97,95%)
    • 2G : 28,14%
    • 3G : 49,01%
    • 4G : 22,05%
  • 117 023 clés et box Internet (0,86%)
  • 158 130 abonnés ADSL/Fibre (1,19%)
  • 3 325 abonnés aux 4 FAI
  • Internet fixe : 1,19%
  • Internet mobile : 98,81%

- Liaisons louées : 22 456

- Taux de pénétration des services Internet : 83,47%

(ARTP, 31 mars 2020)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 211 026 abonnés
- 169 128 lignes résidentielles (80,15%)
- 41 898 lignes professionnelles (19,85%)
- Taux de pénétration : 1,30%

(ARTP, 31 mars 2020)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 17 948 492 abonnés
- Taux de pénétration : 110,73%

(ARTP, 31 mars 2020)

FACEBOOK

- 3 171 000 utilisateurs

- Taux de pénétration de Facebook : 18,6%

(Facebook, Juin 2019)