twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Guinée a déjà investi plus de 200 millions $ pour porter son réseau de fibre optique à 4 400 km

mardi 29 novembre 2022

Le gouvernement guinéen a choisi l’année 2023 pour accélérer la numérisation du pays. Des projets de grandes envergures ont été annoncés par le ministre en charge des questions numériques.

Ousmane Gaoual Diallo, le ministre guinéen des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique, a déclaré, lundi 28 novembre, que le pays connaîtra des avancées considérables en matière d’Internet dans les prochains mois. Alors qu’il était invité à la Radio télévision guinéenne (RTG), le ministre a annoncé que le gouvernement a déjà investi plus de 200 millions de dollars pour le déploiement de 4 400 kilomètres de fibre optique sur l’ensemble du territoire.

Le ministre a rappelé que le gouvernement travaille en ce moment pour faire passer d’un à trois le nombre de câbles optiques dans le pays dans les prochains mois. Ce qui permettra de réduire le coût de la téléphonie et des services d’Internet pour les usagers et ramener jusqu’à 500 000 francs guinéens (58 dollars) le coût de la consommation mensuelle des services de téléphonie et d’Internet, contre plus de 1,5 million de francs guinéens aujourd’hui.

Le gouvernement guinéen intensifie ses efforts depuis quelques années pour numériser le pays ; plusieurs projets sont en cours sur l’ensemble du territoire national, parmi lesquels le lancement d’une société nationale des télécoms baptisée Guinée Télécom. Selon le ministre, le gouvernement travaille avec des partenaires pour lancer Guinée Télécom, au premier semestre 2023.

Il est également prévu en 2023 la numérisation de l’administration et des différents services publics, la connexion de 300 écoles et de certaines universités à Internet. Pour la réalisation de tous ces objectifs, le colonel Mamadi Doumbouya, chef de l’Etat, président de la transition, a décrété en avril la création de l’Agence nationale de la digitalisation de l’Etat. Sa principale mission est la mise en œuvre de la politique des programmes et des projets du gouvernement guinéenne en matière de numérisation de l’Etat, y compris l’administration centrale, l’administration décentralisée, les collectivités locales, les institutions et organismes public, les établissements publics et sociétés publiques…

Samira Njoya

(Source : WeAreTechAfrica, 29 novembre 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 649 296 abonnés Internet

  • 16 127 680 abonnés 2G+3G+4G (96,87%)
    • 2G : 16,79%
    • 3G : 29,09%
    • 4G : 54,12%
  • 229 722 abonnés ADSL/Fibre (1,39%)
  • 290 750 clés et box Internet (1,74%)
  • 1444 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,39%
  • Internet mobile : 98,61%

- Liaisons louées : 4 433

- Taux de pénétration des services Internet : 99,03%

(ARTP, 30 septembre 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 279 856 abonnés
- 239 481 résidentiels (85,57%)
- 40 375 professionnels (14,43%)
- Taux de pénétration : 1,62%

(ARTP, 30 septembre 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 607 679 abonnés
- Taux de pénétration : 119,79%

(ARTP, 30 septembre 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik