twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

La Fondation Youssou Ndour lâche le Net : Initiative avortée sur la toile

jeudi 16 décembre 2004

L’Internet est un outil de communication à part entière ! C’est le message que nous voudrions présentement adresser à Youssou Ndour et aux personnes qui administrent sa fondation, la fondation Youssou Ndour, dont le site, pourtant très prometteur, a malheureusement été laissé complètement à l’abandon. C’est ici toute l’image et la crédibilité de l’initiative qui est écornée. Carton rouge.

La page d’accueil, très chaleureuse et conviviale, annonçait pourtant un site riche et bien fait. Ceux qui ont des enceintes sur leur ordinateur seront accueillis en arrivant sur l’adresse par un morceau de Youssou : « Stand up wake up Africa... ». Une chanson à texte de la star sénégalaise qui exulte le Continent à se réveiller...A nous de noter simplement que le site n’a pas été réactualisé depuis 2003 et que la moitié des rubriques sont vierges.

Exemple de mauvais exemple

La Fondation Youssou Ndour - Youth Network for Development a été mise en place en 2000. Elle a pour vocation l’aide à l’enfance et la jeunesse défavorisée et plus globalement la lutte contre la pauvreté au Sénégal. Des missions tout à fait louables dont le site ambitionnaient de se faire l’écho sur la Toile. L’expérience, jusque-là, tourne court. Et c’est bien dommage, car elle aurait pu être une fantastique vitrine des activités de la fondation sur le terrain. Et une source d’émulation pour tous.

Qu’est-ce que l’internaute est amené à croire ? Que l’artiste à court d’argent a laissé tombé son site ? Que la Fondation se tourne les pouces ? Ou bien qu’elle snobe le Web auquel elle avait fait de belles promesses avec son site ? La rubrique projet ne témoigne que d’initiatives de 2003. L’onglet Aide d’urgence affiche une page au contenu « à venir », tandis que les Informations utiles, ne le sont que pour la liste des plus actives Organisations non gouvernementales du pays avec présentation et coordonnées complètes. Pour le reste...Passons sur la revue de presse bloquée en novembre de l’année dernière, un ridicule « Quizz » à une seule et unique question, tout à fait sans intérêt, vous attends en ligne : « Combien de fois Youssou Ndour a-t-il été nominé aux Mobo Awards ? » Trois fois, pour ceux que la réponse intéresse. Cela leur évitera de perdre du temps sur un site qui au final n’en vaut pas la peine.

David Cadasse

(Source : Afrik.com, 16 décembre 2004)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)