twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’opérateur historique a réalisé un résultat net de 190 milliards : 2014, un excellent cru pour la Sonatel

samedi 8 mars 2014

Il n’y a pas qu’au Groupe consultatif de Paris que les milliards ont plu ! Et pour cause, la Sonatel n’a pas eu besoin d’aller sur les rives de la Seine pour récolter des milliards comme s’il en pleuvait. L’opérateur historique sénégalais de télécommunications a en effet réalisé un excellent cru en 2013 avec un chiffre d’affaires à donner le tournis de 738 milliards de francs et un résultat net de 190 milliards de francs, en progression de 11, 1 % sur un an. Tout simplement époustouflant ! Cette performance est d’autant plus remarquable qu’elle intervient dans un contexte de morosité ambiante, les pays dans lesquels la Sonatel est présente (Sénégal, Mali, Guinée Bissau et Guinée Conakry) traversant des situations économiques assez difficiles et certains parmi eux connaissant même des soubresauts politiques. Malgré ce contexte peu favorable, la société a pu accroître son chiffre d’affaires et demeurer la plus forte capitalisation boursière de l’Uemoa (Union économique et monétaire ouest-africaine). C’est par mauvais temps que l’on reconnaît les bons capitaines et au départ de M. Cheikh Tidiane Mbaye, dont le nom se confond avec les performances de la Sonatel, de nombreux augures avaient prédit que ses résultats allaient piquer du nez. Il n’en a rien été puisque son successeur, M. Alioune Ndiaye qui, avant Dakar, avait déjà montré ses aptitudes managériales au Mali où il officiait, M. Alioune Ndiaye, donc, a prouvé que l’héritage est en de bonnes mains. Mieux, il a su le fructifier comme l’ont montré les excellents résultats que le Groupe Sonatel vient de rendre publics.

Avec 22 millions d’abonnés au téléphone fixe, au mobile et à l’Internet, l’opérateur historique national, dont le chiffre d’affaires est plus important que les budgets de certains pays africains, montre qu’il est le plus grand groupe de télécommunications de la sous-région dont il tire l’économie. A preuve, au cours de cet exercice 2013, rien qu’au Sénégal, il a fait travailler les entreprises établies localement à hauteur de 100 milliards de francs. Et alors que le gouvernement cherche désespérément des recettes pour boucler son budget, c’est la coquette somme de 220 milliards de francs d’impôts et taxes que la Sonatel a versée dans les caisses du Trésor public. Mieux, la société dirigée par M. Alioune Ndiaye — et propriété à 42 % de France Télécom et à 27 % de l’Etat du Sénégal — a créé plus de 3.000 emplois directs au Sénégal, au Mali, et dans les deux Guinée. Et ce en attendant de reprendre un opérateur de télécoms en Gambie. Last but not least, alors que plus de 90 % des Sénégalais cherchent la queue du diable pour la tirer, la Sonatel, elle, va arroser ses actionnaires. Les bienheureux vont en effet toucher la rondelette somme de 1350 francs par dividende. Pas besoin d’aller jusqu’à Paris ou en Chine pour récolter des milliards, on vous dit !

Moustapha Boye

(Source : Le Témoin, n° 1155, mars 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)