twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’incubateur CTIC Dakar lance le recrutement de la 1ère cohorte 2018 de BUNTEKI, son programme d’accélération de start-ups

mercredi 3 janvier 2018

CTIC Dakar, incubateur d’entreprises numériques, leader au Sénégal et en Afrique de l’Ouest, lance le recrutement de la 1ère cohorte 2018 de son programme d’accélération de start-ups : BuntuTEKI. Les entreprises TIC, au stade de jeunes pousses (start-ups), sont invitées à faire acte de candidature jsuqu’au 17 janvier 2018.

CTIC (Croissance TIC) a été créé en 2011 par la Fondation des Incubateurs du Sénégal (FICTIS) et est placé sous la tutelle d’un comité de gestion comprenant l’ADIE, la Sonatel, Optic, le Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Écosystème numérique, l’ARTP.

BuntuTEKI, programme de CTIC Dakar dédié aux start-ups et aux entrepreneurs porteurs d’un produit ou d’un prototype, vise à leur permettre, en 6 mois d’accélération (entre février 2018 et juillet 2018), de trouver un business model viable, de le mettre en œuvre et d’atteindre leurs premiers clients, grâce à l’accompagnement aux coaches et aux business development managers de CTIC.

Le programme d’accélération consiste à porter un produit ou un prototype à un stade le plus mature possible et à le rendre prêt pour son marché potentiel. Les candidatures sont ouvertes à tous les entrepreneurs numériques basés au Sénégal.

Ainsi, BuntuTEKI, avec le slogan « Accélérer Les start-ups de demain », a pour objectif de donner vie aux produits et d’encourager la maturation d’entreprises innovantes. Avec ce mécanisme d’accompagnement en accélération, grâce à son apport en visibilité, fiabilité et viabilité, les jeunes start-ups du Sénégal peuvent ambitionner d’intégrer, de manière gagnante et pérenne, l’écosystème des acteurs TICs au Sénégal et dans l’UEMOA.

Les candidatures sélectionnées seront présentés au grand public et à la presse, ainsi qu’au partenaire stratégique de Buntu Teki pour cette 1ère cohorte 2018. Sonatel, l’Artp, Tigo ont déjà soutenu le programme.

Depuis 2015, plusieurs cohortes BuntuTEKI ont été accompagnées par notre programme d’accélération.

Parmi les anciens lauréats accompagnés pendant 6 mois, il y a :

  • TONG-TONG, plateforme d’E-commerce
  • BAOBAB, un logiciel de gestion de projets.
  • SAMASKULL, une plateforme d’E Learning basée au Sénégal.
  • SOS VACCINATIONS, une application de rappel des dates de vaccination pour les bébés et les enfants en bas âge.
  • ALIENCOM WALAPI, un site d’annonce et de géolocalisation des événements à Dakar.
  • MCERP, un logiciel qui permet une gestion des stocks, des ventes et achats et des factures de commandes et d’achats non payés dettes clients et fournisseurs.
  • QI DIGITAL, une agence digitale qui aide ses clients à renforcer leurs communautés d’utilisateurs pour les convertir en clients réguliers.

Partager !

(Source : L’Obserateur, 3 janvier 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)