twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

L’Union Africaine des Télécoms presse les opérateurs à améliorer la couverture réseau en zones rurales

jeudi 8 mars 2018

Abdoulkarim Soumaila, le secrétaire général de l’Union Africaine des Télécommunications (UAT), appelle les opérateurs télécoms présents sur le continent à améliorer leur couverture réseau en zones rurales.

Il presse les différents acteurs privés des télécoms à adopter des technologies innovantes pour résoudre ce problème qui nuit encore au développement socio-économique de millions de personnes. Il plaide également pour que la connectivité rurale soit considérée comme une priorité par les gouvernements africains.

Les réseaux télécoms changent aujourd’hui la vie de millions de personnes. Dans le secteur éducatif, plusieurs entreprises à l’instar d’Orange, proposent déjà des contenus éducatifs par mobile dans divers pays d’Afrique.

Au plan sanitaire, elles se multiplient, les applications médicales qui prémunissent déjà les populations d’un certain nombre de maux. Entre autres informations des populations sur les maladies comme le paludisme ou encore l’Ebola, l’authentification des médicaments, la géolocalisation des centres de santé ; le rôle social des télécoms se renforce avec le temps.

Dans le secteur financier, le Mobile Money promeut l’inclusion financière d’une grande partie de l’Afrique encore non-bancarisée. Même dans le secteur agricole, les réseaux télécoms deviennent nécessaires. Ils donnent aux fermiers l’accès aux informations météorologiques, permettent à ceux-ci d’accéder au crédit, d’acheter de l’engrais, d’écouler leur production.

Au-delà de l’impact positif sur les populations, l’UAT veut inciter les opérateurs télécoms à investir en zones rurales, au regard des bénéfices qu’ils en tireront aussi.

Actuellement, la majorité de la population africaine réside encore en zone rurale. C’est donc une importante niche de marché sous-exploitée. La pénétrer devrait booster leurs revenus sur le long terme.

Muriel Edjo

(Source : Agence Ecofin, 8 mars 2018)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)