twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Groupe consultatif de Paris : un panel sur les TIC mais pas de projets en vue

mardi 25 février 2014

Au moment où tous les yeux sont rivés sur Paris et/ou les oreilles sont tendues vers cette même capitale française pour suivre le déroulement de Plan stratégique Sénégal Emergent (PSE), chez nous à ITmag, nous avons décidé faire un tour sur le site web de cet événement de grande importance pour notre cher pays.

Le Groupe consultatif de Paris, oui, ce rendez-vous qui a valu le déplacement en France du Président de la République accompagné d’une très, très,… très fore délégation a objectif de rassembler des milliers de milliards de nos francs afin de faire financer de nombreux projets.

Quid de tous ces projets ?

C’est ce que nous avons voulu savoir en nous intéressant surtout au secteur qui nous concerne le plus, c’est-à-dire l’économie numérique.

Aussi surprenant que cela puisse être, en parcourant la liste des projets à faire financer sur le site web de l’événement, nous avons constaté qu’aucun de ces projets ne comprenait la mention « numérique », ou « technologie », ou « TIC » ou un autre mot du même genre. Le même constat a également été fait sur les Notes Thématiques, pas d’économie numérique non plus.

Autre fait marquant, en lisant ligne par ligne le résumé du Plan Sénégal émergent PSE 2014-2018, que nenni, l’économie numérique est encore zappé.

Mais nous ne nous décourageons pas pour autant, enfin ! Dans l’agenda du deuxième jour de cette rencontre de Paris il y a un panel sur ce secteur. Notons que le deuxième jour est consacré aux investisseurs privés où se tient un Forum à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris.

Ce panel qui a pour thème « Investir dans l’Economie numérique au Sénégal » est présidé par le Ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie Numérique. Mais comme le savez, un panel a pour objectif de discuter sur un ou des thèmes afin de dégager des modèles et des plans, ce qui est loin des véritables projets concrets à faire financer sur le court/moyen terme.

Et d’ailleurs, les résultats attendus à l’issu de ce panel sont les suivants :

  • les atouts et potentialités de la destination Sénégal dans le secteur de l’économie numérique sont connus ;
  • les opportunités d’investissement dans les niches porteuses sont identifiées et partagées ;
  • le cadre réglementaire et légal (fiscal et douanier) est vulgarisé ;
  • le dispositif d’appui à l’investissement est présenté ; des axes de coopération entre les principaux acteurs du secteur pour renforcer ses performances sont proposés.

Les seuls véritables projets que nous avons pu dénicher de ce Plan Sénégal émergent se trouvent dans les Plans d’Actions Prioritaires 2014-2018 et ils s’agissent de :

  • Projet de ville numérique du Sénégal ;
  • Université Virtuelle Sénégalaise (UVS) ;
  • Espaces Numériques Ouverts (ENO) ;
  • Projet d’implantation de cyber cases dans les 14 régions du Sénégal ;

Et sauf erreur de notre part, ces trois premiers projets sont regroupés dans ce qu’ils appellent « La Cité du Savoir », avec deux documents sur le site web. En revanche nous avons du mal à savoir lequel de ces deux documents constitue le bon projet.

Le premier : Cité du savoir pour un montant de 45 milliards de F CFA Le deuxième : Cité du Savoir pour un montant de 100 milliards de F CFA

Voici donc le Sénégal émergent avec l’économie numérique relégué au second plan.

(Source : ITmag, 25 février 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)