twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Gabon : des réseaux sociaux rétablis et un retour progressif à la normale

samedi 1er octobre 2016

Au Gabon, les réseaux sociaux tels que Facebook, Whatsapp, Viber, Skype et les autres qui avaient été totalement coupés sans explication durant près d’un mois, viennent d’être rétablis. C’est le grand soulagement pour les internautes. Par ailleurs, l’opposant Féfé Onanga, proche de Jean Ping, a été remis en liberté provisoire.

Margot est soulagée. Elle peut à nouveau faire des appels vidéo avec le père de son enfant qui est en France.

La coupure d’internet et surtout le verrouillage des réseaux sociaux est l’un des mauvais souvenirs que les Librevillois gardent de la crise post-électorale qui a secoué le Gabon comme l’illustrent ces témoignages : « On était vraiment éprouvés à ces moments-là ». « Nous étions énervés ; nous étions tristes. On nous a coupé la liberté d’expression, en fait. C’est vraiment dommage ».

« De toute façon, j’avais Facebook. J’ai contourné la censure ». « Mon téléphone n’avait plus de sens. C’était vraiment embêtant pour nous ». « Toutes les maisons de téléphone mobile devraient, au moins, faire un communiqué pour présenter des excuses aux consommateurs ».

François Ndjimbi est patron de Gabonreview. Son journal en ligne a gravement souffert durant cette période. « Quand le net se coupait à 18 heures, on n’avait pas mis en ligne toute la livraison. C’était quand même compliqué. J’aimerais juste qu’on me justifie pourquoi on a coupé ça. Qu’est-ce qu’on voulait cacher ? Qu’est-ce que cela pouvait permettre ? », se demande-t-il.

Selon une source officielle, la coupure d’internet et des SMS a provoqué une perte d’environ 8 milliards de francs CFA auprès des quatre opérateurs de téléphonie mobile.

(...)

(Source : RFI, 1er octobre 2016)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)