twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Fatoumata Agne Bâ, directrice du CSU - "Notre ambition est de promouvoir le développement de Matam"

lundi 22 février 2010

La directrice du Consortium du service universel (CSU), Fatoumata Agne Bâ, a déclaré lundi à Dakar, que la structure qu’elle dirige ambitionne, à travers le projet pilote d’extension du service universel de Matam, "de promouvoir le développement économique et social" de la région nord-est du Sénégal.

"Notre ambition, au-delà de l’accès aux télécommunications, c’est de promouvoir le développement économique et social de la région de Matam, qui est une zone rurale, en proposant des services à valeur ajoutée comme la télémédecine, la télé éducation, le transfert d’argent", a notamment dit Mme Bâ, dans une intervention à la cérémonie d’installation des organes du fonds de développement du service universel des télécommunications présidée par la secrétaire générale de la Présidence de la République, Aminata Tall.

"On peut dire, a-t-elle ajouté, que le CSU entre dans l’un des objectifs spécifiques du fonds de développement du service universel des télécommunications, c’est la promotion du secteur privé dans les prestations des services de télécoms dans les zones urbaines et démunies".

Créé à la suite d’un appel d’offres international lancé par l’Etat du Sénégal pour l’octroi d’une licence de services de télécommunications, le CSU a obtenu "sa licence pour le projet pilote de Matam en juin 2009" et "n’attend que le feu vert de l’Etat pour démarrer ses activités", a indiqué Fatoumata Agne Bâ.

"Ce projet est un processus participatif décentralisé par objectif", a pour sa part expliqué Ndongo Diaw, administrateur du fonds et par ailleurs directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications et des postes (ARTP).

"Nous n’avons pas attendu ce fonds pour travailler, nous avons à notre actif 23 centres multimédias. Nous sommes avec les opérateurs car nous avons un opérateur commun, le Sénégal", a ajouté M. Diaw.

"Je préfère que l’on passe aux actes en apportant des réponses concrètes aux besoins bien spécifiques, faire en sorte de mériter un peu cette promotion", a soutenu le président du comité du fonds, conseiller technique en charge des grands projets TIC à la Présidence de la République Michel Lamotte.

(Source : APS, 22 février 2010)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 701 175 abonnés Internet

  • 8 473 462 abonnés 2G+3G (97,4%)
  • 182 023 clés Internet (1,3%)
  • 98 353 abonnés ADSL (1,1%)
  • 18 428 abonnés bas débit (0,2%)

- 635 liaisons louées
- Taux de pénétration des services Internet : 58,79%

(ARTP, 31 décembre 2016)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 285 933 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,93%

(ARTP, 31 décembre 2016)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 186 485 abonnés
- Taux de pénétration : 102, 61%

(ARTP, 31 décembre 2016)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)