twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Enseignement à distance : La Fastef forme 3081 vacataires et professeurs contractuels

mercredi 1er septembre 2010

La Faculté des sciences et technologies de l’éducation et de la formation (Fastef) a initié une formation à distance (e-learning) des enseignants. Actuellement, 3081 auditeurs bénéficient de la formation.

3081 vacataires et professeurs contractuels des niveaux Baccalauréat, Licence et Maîtrise. C’est le nombre d’enseignants que la Fastef est en train de former à travers l’enseignement à distance via l’internet (e-learning) ou formation à distance (Fad) grâce à une plate-forme mise en place au moment où la Fastef n’a qu’environ 1500 candidats en présentiel. « C’est l’Uva qui nous a boostée. Le programme de l’Uva, au de départ, était basé sur le renforcement des capacités des enseignants en utilisant les Tic (il se poursuit toujours). Nous l’avons adapté pour répondre à la préoccupation du pays : la formation diplômante. La phase pilote couvre 2008-2010. En 2008 a démarré, au centre d’Apprentissage libre et à distance (ALeD) de l’Uva, la formation de 60 professeurs de Maths, Physiques et Svt. Le programme est ensuite transféré à la Fastef qui a une longue tradition de formation à distance », explique le responsable de la formation, Ibrahima Cissé. L’ancien assesseur de la Fastef d’ajouter : « c’est en juillet 2009, lorsque les vacataires ont voulu bloquer le système que la tutelle a saisi la Fastef pour assurer leur formation. Dans le pipe-line, selon les statistiques du ministère, il y avait 9000 des maîtrisards, licenciés et bacheliers à prendre en charge. Il fallait innover ». La Fastef, dès octobre 2009, a pris en charge tous les maîtrisards et licenciés. « Environ 1800 sont concernés. Quand on y ajoute les enseignants de la Fastef et les tuteurs, on se retrouve avec 2341personnes dans la base de données de la plate-forme », souligne le Maître de conférences, Ibrahima Cissé. « 87 cours sont fonctionnels dans la plate-forme. Les uns sont transversaux, les autres de spécialité », renchérit-il. Pour le niveau Maîtrise, la formation pédagogique, théorique te pratique dure 2 ans. Cette durée est d’1 an pour le niveau Licence, de 2 ans pour les détenteurs du Bac et d’un an pour les titulaires de Duel ou Dues. Durant la formation, les étudiants bénéficient d’un appui tout au long de leur acheminement : Internet (plate-forme d’enseignement à distance), tutorat, CD, textes imprimés ou fascicules (niveau Bac).

Taux moyen de connectivité de plus de 90 %

A en croire M. Cissé, cette formation à distance permet un gain de temps (pas de grève, pas de fête), l’utilisation des Tic par les enseignants, un gain pour l’Etat (pas de mise en position de stage). « Le taux moyen de connectivité est de plus de 90 %. Il atteint les 100 % en Espagnol et en Arabe, sur les 107 auditeurs, 105 sont régulièrement connectés », indique M. Cissé. Il souligne que 217 inspecteurs de spécialité (IS), les inspecteurs vie scolaire (IVS) et les conseillers pédagogiques itinérants (CPI) sont enrôlés dans le dispositif. « Ils appuient les auditeurs dans les classes, assurent le suivi et participent aux évaluations externes », informe-t-il, non sans ajouter qu’à ce jour, « presque tous les candidats ont été inspectés et l’examen écrit se fera en octobre. Un léger retard qui s’explique par les examens du Bfem et du Bac mais aussi pour permettre aux candidats de mieux travailler durant les grandes vacances ». Pour bacheliers, c’est la génération de 2004 qui a été prise en charge. Appuyés par les IS, IVS et CPI au niveau déconcentré, ils sont regroupés à la Fastef durant les vacances de Noël, Pâques pour échanger avec les formateurs.

D. Mané

(Source : Le Soleil, 1er Septembre 2010)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 965 676 abonnés Internet

  • 8 679 507 abonnés 2G+3G (96,81%)
  • 161 625 clés Internet (1,80%)
  • 106 126 abonnés ADSL (1,18%)
  • 18 418 abonnés bas débit (0,21%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 30 juin 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 658 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 juin 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 436 809 abonnés
- Taux de pénétration : 104, 30%

(ARTP, 30 juin 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)