twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Djibouti : l’allemand Dermalog conduira le projet de transformation digitale de l’administration territoriale

mardi 4 décembre 2018

L’Etat djiboutien a signé la semaine dernière un contrat avec la société allemande Dermalog, pionnier dans les technologies de biométrie, pour la mise en place d’un système d’enregistrement biométrique et la numérisation de tous les documents administratifs et de l’état civil. Avec ce projet, Djibouti deviendra un des premiers pays africains à opérer un réel tournant vers la transformation digitale.

Djibouti s’apprête à réaliser un grand pas vers la transformation digitale en signant un contrat avec la société allemande Dermalog pour un projet d’envergure. Selon les sources officielles relayées par la presse locale, celui-consiste en la mise en place d’un système d’enregistrement biométrique et la numérisation de tous les documents administratifs et de l’état civil. Ce dispositif devrait concerner les cartes d’identité nationales et permettre d’enregistrer et conserver des dossiers de naissance, de décès, de mariage, de permis de conduire, ainsi que les cartes grises et les cartes de travailleurs étrangers.

Le contrat avec Dermalog prend également en compte le système ABIS de la police criminelle djiboutienne. Les sources officielles indiquent qu’il s’agira d’une base de données où seront captés et enregistrés tous les casiers judiciaires de ressortissants djiboutiens, ainsi qu’une autre base de données biométriques qui permettra de renforcer la sécurité nationale.

Optimiser les prestations administratives

Hassan Omar Mohamed, ministre djiboutien de l’Intérieur, a estimé que non seulement le nouveau dispositif permettra l’échange direct de données entre les administrations et d’apporter une réponse surtout aux attentes des usagers djiboutiens pour ainsi simplifier l’accès au service de demande de documents administratifs et d’état civil en traitant plus rapidement leurs demandes. Aussi, a ajouté Mohamed, le programme permettra de mettre en place un service amélioré tout en réalisant des économies de fonctionnement non négligeables et conséquentes, avec des conditions optimales de sécurité et de confidentialité.

« Désormais, toute personne, djiboutienne ou pas qui se trouve sur le territoire national sera identifié par un numéro d’identifiant unique qu’elle va garder toute sa vie. Le nom de la personne sera dématérialisé. Toute personne sera identifiée, qu’elle change de nom ou pas. Elle disposera d’une identification unique qui sera implémentée dans tous les documents d’identification. Et la prochaine étape sera que l’on pourra s’identifier avec son doigt sans aucun document à travers le territoire djiboutien », a pour sa part expliqué le représentant officiel de Dermalog, Cherif Daha Sy

Sylvain Vidzraku

(Source : La Tribune Afrique, 4 décembre 2018)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 8 761 804 abonnés Internet

  • 8 483 435 abonnés 2G+3G+4G (96,9%)
  • 1131 453 clés et box Internet (1,5%)
  • 117 807 abonnés ADSL (1,3%)
  • 17 965 abonnés bas débit (0,2%)

- Liaisons louées : 21 044

- Taux de pénétration des services Internet : 57,44%

(ARTP, 30 juin 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 292 468 abonnés
- 223 179 lignes résidentielles (76,31%)
- 69 218 lignes professionnelles (23,67%)
- 71 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,92%

(ARTP, 30 juin 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 141 304 abonnés
- Taux de pénétration : 105,80%

(ARTP, 30 juin 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)