twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Djibo Kâ contre la vente des actions détenues par l’Etat à la Sonatel

dimanche 26 avril 2009

Le ministre de l’Environnement, de la Protection de la Nature, des Bassins de rétention et des Lacs artificiels Djibo Leïty Kâ a fait part, dimanche à Dakar, de son opposition à la cession à France Telecom des actions détenues par l’Etat à la Société nationale des télécommunications (SONATEL).

‘’Je suis opposé à la vente des actions de la SONATEL’’, a déclaré M. Kâ au cours de l’émission ‘’Opinion’’ de la télévision privée Walf Tv, en précisant que cette position ne signifie pas manquer à la solidarité gouvernementale.

Un communiqué reçu à l’APS, le 8 avril dernier, avait annoncé que l’Etat du Sénégal et France Telecom avaient signé mercredi un protocole d’accord qui conduira à l’acquisition par France Telecom d’une partie de la part détenue par l’Etat à la Société nationale de télécommunication (SONATEL), soit 9,78 pour cent.

Pour le ministre d’Etat Djibo Leïty Kâ, sa position sur ce sujet est celle d’un économiste qui s’interroge sur la pertinence d’une telle action, et ne peut être contraire à celle du ministre de l’Economie et des Finances, Abdoulaye Diop.

M. Diop avait avancé que la vente des actions détenues par l’Etat était liée à un besoin d’argent, mais selon le ministre de l’Environnement, vu la situation actuelle de la société de télécoms, il est plus recommandé d’acheter que de vendre les dites actions.

Cette déclaration de Djibo Kâ rejoint en quelque sorte la position des syndicalistes de la Sonatel qui ont engagé une série de mesures pour faire revenir l’Etat sur sa décision de vendre ses actions. Le patronat local, également, a demandé aux pouvoirs publics de l’associé à la vente annoncée d’une partie des actions que détient à la Sonatel.

La société est d’ailleurs secouée par un conflit interne depuis que l’Etat a annoncé son intention de vendre 9 pour cent de ses actions à France Telecom. Ce qui ferait de l’entreprise française l’actionnaire majoritaire avec environ 52 pour cent.

(Source : APS, 26 avril 2009)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 9 354 455 abonnés Internet

  • 9 077 056 abonnés 2G+3G (97,10%)
  • 151 437 clés Internet (1,60%)
  • 107 550 abonnés ADSL (1,10%)
  • 18 412 abonnés bas débit (0,20%)

- Taux de pénétration des services Internet : 63,21%

(ARTP, 30 septembre 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 287 980 abonnés
- 219 734 lignes résidentielles (76,30%)
- 68 186 lignes professionnelles (23,68%)
- lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,94%

(ARTP, 30 septembre 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 556 649 abonnés
- Taux de pénétration : 105, 11%

(ARTP, 30 septembre 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)