twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Des hackers africains lancent Project Sunrise pour lutter contre la corruption en Afrique

mercredi 30 janvier 2013

Une branche africaine de la Team GhostShell, un groupe de hackers, a piraté et exposé sur internet, 700 milles comptes et registres d’universités et d’entreprises sud-africaines, kényanes, nigérianes et algériennes. La campagne baptisée “ProjectSunRise“, lancée par le groupe, visait les universités et entreprises, comme Angola’s National Diamond Corporation, Ornico Marketing, Moolmans Africa Mining Corporation, South African Express Petroleum, State University, Kenyan Business Directory, PostNet Internet Services et aussi PressOffice, qui est lié à BidOrBuy, l’un des plus grands magasins en ligne d’Afrique du Sud.

C’est par ces deux ‘tweets’ que le compte du groupe de hackers a annoncé sa prise :

"GhostShell @TeamGhostShell

United we stand. #GhostShell #Anonymous #Africa"

"GhostShell @TeamGhostShell

#ProjectSunRise - Africa’s heart : http://pastebin.com/8fJbajpc 700.000 accounts/records leaked. #BloodDiamonds #Mining #Petroleum #CIA #SouthAfrica"

Le groupe, qui se veut panafricain, dit utiliser le piratage pour lutter contre la corruption en Afrique :

“Les sociétés anglo-américaines ont décimé nos ressources naturelles et paient à nos travailleurs locaux des salaires de misère. Ils ont fini par devenir furieux d’où les grèves tout azimut qui paralysent notre économie” déclarent les hacktivistes avant d’ajouter : “Un pays en plein développement comme l’Afrique du Sud devrait être en mesure de changer cela. Mais les politiciens corrompus de l’ANC et la DA ont mis le pays dans une catastrophe économique en spirale !“

La Team GhotShell a déclaré en vertu d’une nouvelle opération nommée #OpSAfrica, se battre pour rendre la connaissance libre et aider l’Afrique à combattre le crime, la corruption et la pauvreté.

@min Niang

(Source : Afrique ITnews, 30 janvier 2013)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 449 579 abonnés Internet

  • 10 183 289 abonnés 2G+3G+4G (97,47%)
  • 115 978 clés et box Internet (1,11%)
  • 130 612 abonnés ADSL (1,25%)
  • 17 961 abonnés bas débit (0,17%)
  • 1739 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 006

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 30 septembre 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 299 774 abonnés
- 234 433 lignes résidentielles (78,20%)
- 65 257 lignes professionnelles (21,80%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,96%

(ARTP, 30 septembre 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 403 402 abonnés
- Taux de pénétration : 107,52%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)