twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Dakar gagnerait à s’inspirer de l’exemple de Tunis en matière de développement des NTIC, selon Pape Nalla Fall

jeudi 9 décembre 2004

La Tunisie s’est engagée résolument dans le développement des services en matière de Nouvelles technologies de l’information et de la communication et le Sénégal gagnerait à créer des services à très haute valeur ajoutée en s’inspirant de l’exemple tunisien, a déclaré à l’APS Pape Nalla Fall, président de la Commission économie et finance du Conseil national du patronat (CNP).

"La prolifération des entreprises évoluant dans le secteur high-tech en Tunisie est impressionnante et pourtant le Sénégal dispose d’infrastructures de haut de gamme", a estimé Pape Nalla Fall qui s’entretenait avec l’envoyée spéciale de l’APS, en marge du premier Salon international des services à l’exportation (SISE) organisé les 1,2 et 3 décembre derniers à Tunis.

"La Tunisie a investi énormément dans ce domaine en misant sur les ressources humaines", a encore dit le président de la Commission économie et finance du CNP, estimant que si le Sénégal accuse un retard par rapport à la Tunisie c’est strictement au niveau de la formation des ressources humaines. "Nos ressources humaines ne sont pas assez formées pour cela", a-t-il dit.

En plus, ces entreprises ont créé, selon lui, des services à haute valeur ajoutée qui ont permis à la Tunisie de corriger son retard dans ce domaine et en même temps de se hisser au rang des nations qui comptent.

Le Sénégal a beaucoup à gagner en transformant l’excellence des relations politiques avec la Tunisie en relations d’ordre coopérationnel, a estimé M. Fall pour qui ce serait bien que les Sénégalais viennent au Sommet mondial de la société de l’information (prévu en novembre prochain à Tunis) en ayant quelque chose à proposer.

Pape Nalla Fall a révélé que le CNP s’est engagé sur cette voie avec la signature d’un accord de coopération avec l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA).

Même si cet accord, dans un premier temps, concerne le secteur des transports, des bâtiments et travaux publics (BTP) et de la maintenance industrielle, il devra s’étendre plus tard à l’organisation de salons spécialisés et à l’utilisation de l’outil informatique pour l’éducation et la formation.

A ce propos, une mission du CNP est attendue en janvier 2006 en Tunisie pour travailler dans le système de l’éducation et la formation à distance pour la maintenance informatique.

M. Fall qui a trouvé des similitudes entre Dakar et Tunis sur le plan des ressources naturelles croit que le Sénégal peut s’en sortir en mettant l’accent sur le savoir et la valorisation des ressources humaines.

"La Tunisie a puisé dans le savoir et les ressources humaines pour se hisser et se tenir au rang mondial, alors ça peut se faire chez nous également", a-t-il indiqué.

Par ailleurs, il a souligné qu’une telle entreprise devra être accompagnée par des efforts du gouvernement invitant les professionnels de l’administration privée et publique ainsi que les partenaires au développement à prendre au sérieux l’approche sénégalaise.

(Source : APS, 9 décembre 2004)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)