twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Congo-Kinshasa/Paiement numérique : Visa a lancé deux initiatives pour favoriser l’inclusion financière

samedi 13 août 2022

Dans le cadre de la récente ouverture du nouveau bureau de Visa en République démocratique du Congo (RDC), qui s’est déroulée à l’occasion de la visite de son PDG, Al Kelly, le leader mondial dans le secteur des paiements numériques a lancé deux initiatives visant à favoriser l’inclusion financière et la création d’emplois.

Dans un communiqué de presse rendu public le jeudi 11 août, Visa indique avoir lancé un nouveau programme, en partenariat avec Vodacom, afin de favoriser l’inclusion financière des femmes en situation de handicap. Visa a également conclu un partenariat de trois ans avec FPM dans le cadre duquel Visa accordera un million de dollars américains à un programme d’éducation financière destiné aux coopératives, aux opérateurs de mobile money et aux établissements d’enseignement et d’apprentissage.

A cet effet, Visa rappelle que la Feuille de route pour l’inclusion financière en RDC, qui énonce les priorités nationales pour l’amélioration de l’inclusion financière en RDC, souligne que des systèmes de paiement efficaces sont essentiels pour la croissance économique de la population du pays et le succès des aspirations d’inclusion financière du pays.

A ce sujet, Aida Diarra, vice-présidente senior et directrice générale pour l’Afrique subsaharienne chez Visa a déclaré : " Nous avons constaté les avantages de la numérisation accélérée du commerce et des mouvements financiers dans de nombreuses économies, et cela n’est possible que grâce à une collaboration continue avec les gouvernements et les parties prenantes de l’industrie. Nous sommes impatients de nous associer pour soutenir l’écosystème financier à croissance rapide en RDC, tout en tirant parti de notre réseau de paiement pour permettre aux consommateurs et aux entreprises locales de prospérer ".

Développer les paiements numériques

Visa a indiqué également avoir conclu une série de partenariats en RDC et a souligné son engagement à développer les paiements numériques dans le pays avec la mise en place d’activités commerciales locales et en travaillant en étroite collaboration avec le gouvernement et l’écosystème financier pour apporter et faire bénéficier aux consommateurs, commerçants et partenaires des avantages des paiements numériques.

Avec une estimation que seulement un quart de la population de la RDC fait partie de l’écosystème financier, explique-t-on, Visa a réuni des intervenants des secteurs public et privé pour discuter des possibilités de développer davantage l’écosystème des paiements numériques dans le pays.

Elargir l’accès du grand public à l’économie numérique

Les partenariats de Visa en RDC, indique le communiqué, visent à élargir l’accès du grand public à l’économie numérique en introduisant de nouvelles informations d’identification de paiement, ainsi que des solutions pour aider davantage d’entreprises à accepter les paiements numériques. Les premiers partenaires comprennent la Banque centrale de la République démocratique du Congo, ainsi que des institutions financières, des fintechs, des commerçants et des opérateurs de téléphonie mobile.

Les partenariats immédiats incluent l’introduction des identifiants de paiement Visa pour plus de 150 000 clients M-PESA en RDC et l’accélération de l’acquisition et de l’inclusion financière avec la fintech Infoset via la plateforme CyberSource de Visa. Al Kelly, président-directeur général de Visa a déclaré : " La RDC est l’un des pays les plus dynamiques d’Afrique, et nous sommes heureux d’établir une présence locale. En travaillant en étroite collaboration avec des partenaires des secteurs public et privé, nous avons un objectif commun d’élargir l’accès au commerce numérique et de soutenir les objectifs de l’économie de la RDC. L’objectif de Visa est d’encourager tout le monde, partout, en étant le meilleur moyen de payer et d’être payé et que nous accomplissons lorsque nous incluons plus de clients et de commerçants dans le système financier. Cela joue un rôle essentiel pour assurer une prospérité durable, et nous nous réjouissons à la perspective de nouveaux programmes, initiatives et partenariats qui peuvent aider à accélérer davantage les progrès économiques et sociétaux."

Patrick Ndungidi

(Source : Les Dépêches de Brazzaville, 13 août 2022)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante internationale : 172 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 16 350 690 abonnés Internet

  • 16 349 008 abonnés 2G+3G+4G (97,25%)
    • 2G : 18,12%
    • 3G : 32,22%
    • 4G : 49,66%
  • 213 908 abonnés ADSL/Fibre (1,32%)
  • 234 052 clés et box Internet (1,43% )
  • 1682 abonnés aux 4 FAI (0,02%)
  • Internet fixe : 1,30%
  • Internet mobile : 98,670%

- Liaisons louées : 4 491

- Taux de pénétration des services Internet : 94,98%

(ARTP, 31 mars 2022)

- 9 749 527 utilisateurs
- Taux de pénétration : 58,20%

(Internet World Stats 31 décembre 2018)

- 6693 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, avril 2020)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 3 opérateurs : Sonatel, Expresso et Saga Africa Holdings Limited
- 266 260 abonnés
- 225 387 résidentiels (84,65%)
- 40872 professionnels (15,35%)
- Taux de pénétration : 1,54%

(ARTP, 31 mars 2022)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Free et Expresso)
- 20 067 256 abonnés
- Taux de pénétration : 116,57%

(ARTP, 31 mars 2022)

FACEBOOK

3 850 000 utilisateurs

Taux de pénétration : 23%

- Facebook : 2,95 millions

- Instagram : 1,1 million

- LinkedIn : 800 000

- Twitter : 189 800

(Datareportal, Mars 2022)

PRÉSENTATION D’OSIRIS

batik