twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Conférence internationale des guichets unique : Facilitation des échanges et amélioration de l’environnement des affaires

jeudi 6 novembre 2008

Le Sénégal abrite depuis hier, la conférence internationale sur les guichets uniques. Cette rencontre organisée sur l’initiative du gouvernement du Sénégal en partenariat avec le Centre des Nations-Unies pour la facilitation du commerce et les transactions électroniques (UN/CEFACT), va permettre aux 120 délégués venus des différents pays du monde d’avoir une idée précise sur ce concept encore méconnu ainsi que les différentes approches de sa mise en œuvre.

Il s’agira durant cette rencontre, d’accroître la sensibilisation sur la mise en œuvre de guichets uniques au niveau mondial, de sensibiliser davantage sur les standards internationaux qui sous-tendent les guichets uniques et les échanges transfrontaliers de données et aussi de disséminer les informations et expériences au niveau mondial.

En ouvrant les travaux, le directeur de Cabinet du ministère du budget, Talibouya Bèye, a d’abord souligné que cette présente conférence vise entre autres objectifs à accroître l’intérêt des gouvernements et du secteur privé des pays africains sur le concept de guichets uniques, le cadre de la facilitation des formalités du commerce extérieur, en vue d’en justifier la mise en œuvre dans nos pays respectifs pour promouvoir la coopération régionale et inter régionale dans le monde.

Selon M. Bèye, le guichet unique est un cadre de partenariat entre les secteurs publics et privés et permet de rationaliser les procédures auxquelles les entreprises sont soumises relativement à leurs transactions internationales. Il constitue, dira-t-il, un outil efficace pour la résolution des barrières non tarifaires et l’amélioration de l’environnement des affaires. Il a rappelé aux participants qu’au Sénégal, le guichet unique des opérations de pré-dédouanement dénommé ORBUS, a contribué à la modernisation des administrations publiques membres, en les dotant des technologies de l’information et de la communication. Il s’en est suivi, dira-t-il, un rapprochement des différents acteurs, une réduction de la « paperasserie » mais également, une baisse significative des coûts et des délais, liés aux formalités de pré-dédouanement.

Auparavant, le directeur général des Douanes, le Colonel Jean-Jacques Armand Nanga, avait, dans son adresse, dit que notre pays, notamment à travers son administration des douanes, s’est très tôt engagé dans la facilitation des échanges et de l’autorisation de l’environnement des affaires, en vue de contribuer à une plus grande compétitivité de ces entreprises. A l’heure actuelle, fera-t-il remarquer, l’Administration des Douanes finalise la portabilité de « Gaïndé », afin de rendre ce système exploitable dans n’importe quel environnement matériel et logiciel. Le directeur général de la Douane fera aussi remarquer qu’en confiant l’organisation de cette conférence à notre pays qui est par ailleurs rapporteur de l’Afrique pour l’UN/ CEPACT, on reconnaît ses efforts pour se hisser au niveau des meilleurs standards internationaux en matière de facilitation des échanges commerciaux. A ce sujet, il s’est félicité du fait que le rapport « Doing business 2009 » de la Banque mondiale, ait consacré le recensement du Sénégal comme étant le premier réformateur, en matière de commerce transfrontalier en Afrique.

Les choses étant loin d’être parfaites, le Colonel Manga souhaite que nos efforts soient poursuivis en vue de faire face convenablement aux nouveaux défis.

Pape Sanor Dramé

(Source : Le Soleil, 6 novembre 2008)

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 076 337 abonnés Internet

  • 9 793 802 abonnés 2G+3G+4G (98,15%)
  • 148 476 clés et box Internet (0,97%)
  • 116 093 abonnés ADSL (0,76%)
  • 17 966 abonnés bas débit (0,12%)

- Liaisons louées : 21 175

- Taux de pénétration des services Internet : 66,05%

(ARTP, 31 mars 2018)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 289 426 abonnés
- 221 272 lignes résidentielles (76,45%)
- 68 084 lignes professionnelles (23,52%)
- 70 lignes publiques (0,02%)
- Taux de pénétration : 1,89%

(ARTP, 31 mars 2018)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 984 934 abonnés
- Taux de pénétration : 104,78%

(ARTP, 31 mars 2018)

FACEBOOK

- 2 900 000 utilisateurs

(Facebook Ads, décembre 2017)