twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Avec Wari, ce patriotisme qui nous a ruinés, vous emportera !!!!

jeudi 9 février 2017

Nous ne comprenons toujours pas cette levée de bouclier d’une certaine presse qui, quand il y a de cela 15 jours, quand RENAPTA criait au voleur, s’était si désintéressée par notre sort et qui, aujourd’hui, s’offusque que nous pointons du doigt la preuve ! En moins de 06 ans, une petite entreprise locale se hisse aussi rapidement et arrive à acheter une entreprise comme TIGO à 80 milliards !

Qu’une entreprise, soit elle nationale, exploite d’autres entreprises sénégalaises, c’est normal !

Qu’elle les spolie, c’est un modèle !

RENAPTA n’a-t-il pas a alerté depuis belle lurette du procédé avec lequel Wari s’enrichie aveuglément et rapidement ? Pourquoi les gens oublient si vite ? La gloire de Wari c’est de s’être enrichi en appauvrissant d’autres sénégalais. Wari n’est pas allé en Europe prendre l’argent des blancs et racheter leurs biens au Sénégal. Wari s’est juste limité à rassembler le peu de richesses de multiples petits entrepreneurs dans un seul compte personnel, les utilisent comme il veut sans déranger personne !

Réveillez les gars ! Nous sommes passés par ce patriotisme qui nous ruiné, avant qu’il ne vous emporte !

En 2010, quand les responsables de Wari, arpentaient les rues de Dakar et faisaient du porte à porte pour nous convaincre de supporter le label national qu’ils venaient de mettre sur pied, nous avons cru en ce patriotisme. Quand ils nous convainquaient de prendre le premier label local, au détriment des transferts internationaux connus à cette époque : Western Union, Money Gram, Ria etc, le nationalisme s’était réveillé en nous !

Quand les banques étrangères refusaient leur agrément à Wari, seule une banque sénégalaise, nationaliste, mais trahie à la suite, s’était engagée à exploiter ce produit !

C’est ce nationalisme qui a porté et supporté Wari pour qu’il s’engraisse, vous emportera !

De la même manière qu’on ne voit plus ces premiers responsables de Wari qui arpentaient les rues de Dakar à la recherche de Point Cash, de la même manière qu’il a trahi cette banque sénégalaise quand les autres banques non sénégalaises ont finalement eu connaissance des retombées financières, de la même manière qu’il nous a ruiné, c’est de la même manière que vous tous finirez par vous rendre compte de notre amertume, car votre Wari usera de la même façon dans ce nouveau secteur ! Wait and see !

Le système capitaliste de Wari est très dangereux car à chaque fois, il a su user et abuser du sentiment nationaliste pour mener son projet cynique. Tout le monde se lève pour dire que Wari est un modèle à enseigner. Non, pour RENAPTA, il faut chercher un modèle ailleurs ! Pas avec Wari !

Entre mettre de l’argent et gagner proprement une certaine richesse et utiliser un moyen sinueux pour soutirer de l’argent à d’autres investisseurs, nous choisirons le premier.

Vous qui pensez que Wari a mis de l’argent dans les guichets qui sont dans vos quartiers, détrompez-vous !

Savez-vous qui met cet argent ? Qui loue un local ? Qui emploie vos sœurs ou cousins ? Qui paie l’électricité et l’internet pour te servir ? C’est l’entrepreneur sénégalais qui a cru à son patriotisme pour aller ensemble avec Wari, mais malheureusement trahi !

Le Seul bureau de Wari pour tout le Sénégal, peut il faire du transfert d’argent ? Si ce n’étaient pas les tenanciers des points, Wari allait il prospérer ?

Messieurs, le « lidianti » ce n’est pas une vertu !

Montrons à nos enfants des modèles de réussite qui ne s’accompagnent pas de bruit : « Khaliss beugoul thiow ! » L’argent de Wari a trop de bruit !

Avoir un seul bureau dans tout le Sénégal et gagner des milliards en 05 ans c’est seulement avec du "lidianti" mais pas avec du "liguey" !

Ce n’est pas un modèle de réussite que nous voulons enseigner à nos enfants !

Les preuves qu’il ne respecte pas la législation en mettant une société intermédiaire interdite entre le prestataire et la banque ? Oui nous en avons !

La preuve qu’il soutire de chaque compte 99 FCFA par jour ? Oui nous en avons ! Calculé sur 60 000 points au Sénégal, en un an seulement c’est 99*60000*360 jours c’est 2 138 000 000 FCFA !

La preuve qu’il prend 4% de retenue marketing sur chaque transaction ? Oui nous en avons !

La preuve qu’il prend 25% des commissions pour son logiciel ? Oui nous en avons !

La preuve qu’il soutire 1 à 17 FCFA sur les commissions des prestataires ? Oui nous en avons ! Ne serait ce que 2 FCFA*60000*100 transactions*360 donnent 4 320 000 000 FCFA !

La preuve qu’il prend les 8% qui devaient revenir de droit au prestataire s’il n’avait pas mis une autre société intermédiaire entre la banque et le prestataire ? Oui nous en avons !

Messieurs, si vous avez le sens minimum du calcul à vos calculettes sur 05 ans trouvez ce que tout ceci vous donne !

Le modèle du « lidianti » est passé par là ! Ce n’est pas un modèle pour RENAPTA et pour tout sénégalais épris de justice et d’équité ! Nous ne parlons pas des adeptes d « lidianti » !

Au delà de tout cela, mais allez dans la boutique Wari de votre coin et demandez lui ce qu’il ressent et comment il vit son métier ? Et pourtant il a investit toutes ses économies sur cela. Peut être même qu’il s’est endetté auprès de la mutuelle du coin !

Chaque jour, quel qu’en soit ses recettes, c’est toujours 99 FCFA par jour et par compte, alors que Wari ne met aucun sous dans le système et gagne tout ! Il se contente de superviser le logiciel et procéder au partage des commissions !

Au moment où notre peu de ressources se concentre entre ses propres comptes bancaires, vous vous sautillez de sa prouesse, on est où là ? Ce patriotisme qui nous a ruinés, vous emportera !

De la même manière qu’il a abusé tous ses partenaires de premières heures, vous serez tôt ou tard surpris de ce que Wari vous réserve dans la téléphonie et vous n’aurez que vos yeux pour pleurer !

« Ndokh dou bayi yoonam »

(Source : RENAPTA, 9 février 2017)

Mots clés

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 25 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 300 000 utilisateurs

(Internet World Stats, 30 juin 2016)