twitter facebook rss
Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

Appel à candidatures : Formation “Liberté sur internet” 2014 Abidjan et Paris pour journalistes et activistes d’Afrique de l’Ouest/Golfe de Guinée

mardi 4 février 2014

En 2014 Internet Sans Frontières en partenariat avec l’Université de Clemson, Caroline du sud, organisent deux sessions de formation « Liberté sur internet », chacune d’une durée de cinq jours, à destination des journalistes, blogueurs, et activistes des droits de l’homme originaires ou vivant dans un pays du Golfe de Guinée. Les formations seront offertes sans charge aux candidats qualifiés.

En 2014, l’Université de Clemson, Caroline du sud, et Internet Sans Frontières organisent deux sessions de formation « Liberté sur internet », chacune d’une durée de cinq jours, à destination des journalistes, blogueurs, et activistes des droits de l’homme originaires ou vivant dans un pays du Golfe de Guinée.

Les formations seront offertes sans charge aux candidats qualifiés. A Abidjan, une formation « Liberté sur internet » aura lieu du lundi 12 mai au vendredi 16 mai. A Paris, une deuxième session « Liberté sur internet » aura lieu du lundi 2 juin au vendredi 6 juin, à destination d’activistes des droits humains, blogueurs et journalistes d’Afrique de l’ouest basés en France.

Ces séminaires formeront les participants aux technologies et pratiques de contre-surveillance basées sur des logiciels libres, mises au point par le docteur Brooks et son équipe de l’Université de Clemson. Les participants apprendront comment assurer la sécurité de leurs communications sur internet, comment assurer la confidentialité (privacy) et comment éviter d’être suivi sur internet.

Des technologies telles que Tor , I2P , Tailsou GnuPG fournissent des moyens de communications anonymes, mais des gouvernements répressifs utilisent des systèmes de filtrage sur leurs réseaux afin de bloquer l’accès à ces services. L’approche technique développée par le docteur Brooks prend en compte, afin de les contrer, les technologies actuelles de surveillance du réseau ou des terminaux comme les téléphones mobiles sous Android. Qui peut postuler ? Les candidats journalistes, blogeurs et activistes pour les droits de l’homme sont invités à postuler pour une place dans un des séminaires de formation (voir ci-dessous comment postuler). Les séminaires se dérouleront en français et en anglais.

Plus d’infos ici.

(Source : Social Net Link, 4 février 2014)

Mots clés

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 50 Gbps
- 4 FAI (Orange, Arc Télécom, Waw Télécom et Africa Access)
- 10 770 683 abonnés Internet

  • 10 512 647 abonnés 2G+3G+4G (97,60%)
  • 99 177 clés et box Internet (1,11%)
  • 138 743 abonnés ADSL (1,31%)
  • 17 952 abonnés bas débit (0,17%)
  • 2164 abonnés aux 4 FAI

- Liaisons louées : 22 633

- Taux de pénétration des services Internet : 68,49%

(ARTP, 31 mars 2019)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 59,80%

(Internet World Stats 31 décembre 2017)

- 4710 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 25 septembre 2018)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 307 736 abonnés
- 237 282 lignes résidentielles (77,11%)
- 70 363 lignes professionnelles (22,86%)
- 84 lignes publiques (0,03%)
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2019)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 16 977 104 abonnés
- Taux de pénétration : 107,95%

(ARTP, 30 septembre 2018)

FACEBOOK

- 3 100 000 utilisateurs
- Taux de pénétration de Facebook : 32%

(Facebook Ads, décembre 2018)