twitter facebook rss

Articles de presse

Imprimer Texte plus petit Texte plus grand

12 radios et télés privées endettées sur le point d’être fermées par le juge : La Rfm, Walf Fm et Tv et Teranga Fm aux marches du podium

mercredi 5 mars 2008

Las des promesses non tenues par les propriétaires des radios privées et télévisions, le Bureau sénégalais des droits d’auteur sénégalais a finalement saisi le Président du tribunal régional pour qu’il use de son autorité afin qu’il puisse recouvrir normalement l’argent que lui doit ces dites structures après exploitation de son répertoire musical. Le juge a rendu une ordonnance allant dans le sens d’interrompre le signal de toutes ces radios et télés.

Mauvais payeur ! Douze radios privées et communautaires ainsi que des télévisions sont dans le collimateur de la justice pour non payement après avoir exploité le répertoire musical du Bureau sénégalais des droits d’auteur (Bsda). Soit une ardoise de... Même la requête d’injonction de payer qui leur a été adressée à la date du 22 janvier dernier n’a eu aucun effet. Raison pour laquelle le Bureau sénégalais des droits d’auteur (Bsda) a saisi le Président du tribunal régional a transmis une ordonnance visant à une suspension des programmes en cours ou annoncée par toutes les radios mises en cause. Il s’agit des radios et télévisions suivantes par ordre du plus endettées au moins endettées. C’est la Radio futurs médias (Rfm) qui monte la première sur la marche du podium avec 16 336 538 F, suivi de Teranga Fm 13 millions F, Walf Fm et Tv 13 115 000 F, Radio Africa Numéro 1 10 626 000 F, 7 Fm 6 254 850, Top Fm 5 millions F, Anour Fm 3 224 025F, Joko Fm 3 115 350 F, Canal-Info, Radio fréquence Oméga et Jappo Fm 2 millions F et la radio Envi Fm qui a cessé d’émettre ferme la marche avec 1 332 000 F Cfa. Des sources établies au Palais de Justice renseignent que le Bsda compte aller jusqu’au bout pour rentrer dans ses fonds. Et les mêmes sources de préciser qu’il n’est pas écarté que le signal de toutes ces radios citées soit interrompu comme fut le cas la radio Nostalgie dans le passé. Toutefois le Président du tribunal régional, qui a été saisi directement par le Bsda par le canal de leur conseil, va dans les jours à venir servir des requêtes d’injonction de payer aux propriétaires de toutes lesdites radios et avec un ultimatum qui sera bien inscrit sur le document juridique en question. « Tant que nous ne coupons pas le signal aux radios ou télévision en question, les gens ne vont pas faire de geste. Et nous allons bientôt vers cela », renseignent des sources juridiques.

Mamadou Seck

(Source : L’Observateur, 5 mars 2008)

BATIK

Inscrivez-vous a BATIK

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez toutes nos actualités par email.

Navigation par mots clés

INTERNET EN CHIFFRES

- Bande passante : 35 Gbps
- 2 FAI (Orange et Arc Informatique)
- 8 592 990 abonnés Internet

  • 8 304 319 abonnés 2G+3G (96,6%)
  • 166 539 clés Internet (1,9%)
  • 103 706 bonnés ADSL (1,2%)
  • 18 426 abonnés bas débit (0,2%)

- Taux de pénétration des services Internet : 57,59%

(ARTP, 31 mars 2017)

- 7 260 000 utilisateurs
- Taux de pénétration : 50,70%

(Internet World Stats 30 juin 2016)

- 4463 noms de domaine actifs en .sn

(NIC Sénégal, 21 avril 2017)

TÉLÉPHONIE EN CHIFFRES


Téléphonie fixe

- 2 opérateurs : Orange et Expresso
- 288 652 abonnés
- 1 156 lignes publiques
- Taux de pénétration : 1,95%

(ARTP, 31 mars 2017)


Téléphonie mobile

- 3 opérateurs (Orange, Tigo et Expresso)
- 15 281 488 abonnés
- Taux de pénétration : 103, 25%

(ARTP, 31 mars 2017)

FACEBOOK

- 2 800 000 utilisateurs

(Facebook Ads, août 2017)